NOUVELLES

Québec solidaire propose aux électeurs de «faire le ménage du printemps»

01/04/2014 10:25 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La coporte-parole de Québec solidaire, Françoise David, propose aux électeurs de «faire le ménage du printemps».

Mardi, au lendemain de révélations concernant le mari de la chef péquiste Pauline Marois qui, selon un reportage de l'émission «Enquête» aurait sollicité des firmes de génie, Mme David croit qu'il faut, une fois pour toute, mettre un terme à tous ces stratagèmes.

«Il faut donc faire le ménage, il faut dire aujourd'hui, on se tourne du côté d'un parti politique, qui lui, est formé d'une vaste équipe de candidats et de candidates incorruptibles», a avancé Mme David.

Ces manoeuvres pour réussir à se faire élire, chercher à obtenir des faveurs et renvoyer ensuite l'ascenseur sont autant d'éléments qui coûtent cher au Québec, a indiqué la candidate dans Gouin.

Françoise David a insisté sur le «ménage» qui est, juge-t-elle, nécessaire dans la province.

«Plus que jamais, le Québec a besoin d'un électrochoc. M. Parizeau disait un remède de cheval, moi j'ose dire un électrochoc», a-t-elle lancé.

Québec solidaire rappelle d'ailleurs avoir déjà produit deux rapports sur le financement illégal du PLQ et du PQ.

«Nous avons fait un travail rigoureux pour dire aux Québécoises et aux Québécois ce que maintenant tout le monde sait», a souligné la coporte-parole.

Québec solidaire espère que les citoyens qui se présenteront aux urnes prendront la décision de sanctionner les vieux partis en élisant au moins quelques députés du parti de gauche.

«C'est plus clair que jamais : le Québec a besoin de dizaines de députés solidaires pour mettre fin au cercle vicieux dans lequel nous sommes empêtrés depuis 40 ans.»

Québec solidaire poursuivra par ailleurs sa tournée des régions, mardi après-midi, en visitant Lac-Mégantic où il sera question de décentralisation.

PLUS:pc