NOUVELLES

Oscar Pistorius ne sera pas le premier à la barre lundi (avocat)

01/04/2014 02:40 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius ne devrait pas être le premier appelé à la barre lundi à la reprise de son procès pour le meurtre de sa petite amie, car un médecin légiste parlera avant lui, a indiqué l'un de ses avocats mardi.

La parole doit passer à la défense au procès Pistorius, qui a été ajourné jusqu'au lundi 7 avril car l'un des assesseurs est souffrant. La règle veut que l'accusé intervienne le premier, mais le médecin légiste Jan Botha devrait témoigner avant lui.

"Il (M. Botha) a des raisons personnelles pour vouloir témoigner en premier", a expliqué l'avocat Brian Webber à l'agence sud-africaine Sapa.

La déposition d'Oscar Pistorius est particulièrement attendue. L'athlète explique qu'il a tué par erreur son amie Reeva Steenkamp aux premières heures de la Saint-Valentin 2013, la prenant pour un cambrioleur caché dans ses toilettes.

L'accusation croit au contraire qu'il l'a abattue sciemment, et a produit des témoignages troublants pendant les quinze premières audiences de ce procès ultra-médiatisé devant un tribunal de Pretoria.

Le procès pourrait se poursuivre jusqu'à la mi-mai.

liu/jmc

PLUS:hp