NOUVELLES

Nigeria: quatre islamistes tués dans un attentat-suicide manqué

01/04/2014 12:46 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Quatre islamistes qui comptaient mener un attentat-suicide contre une station-service dans le nord-est du Nigeria ont été tués mardi par des soldats qui ont tiré sur leurs véhicules remplis d'explosifs, selon l'armée et des témoins.

Les islamistes, membres présumés du groupe extrémiste Boko Haram, avaient pour cible une station-service appartenant à la compagnie pétrolière nationale nigériane NNPC, à la sortie de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno et l'épicentre d'une insurrection qui a déjà fait plus de 1.500 morts au cours du premier trimestre 2014.

"Trois des quatre véhicules remplis d'explosifs ont été neutralisés par les soldats qui ont tiré dessus" a déclaré le porte-parole des armées, Chris Olukolade, dans un communiqué.

Peu après l'intervention de l'armée, une explosion "a secoué ce secteur" selon M. Olukolade, qui a précisé que "quatre terroristes" sont morts et cinq soldats ont été blessés.

Selon les premières informations recueillies sur place, les soldats du poste de contrôle qui se trouve sur la route entre Maiduguri et Damboa étaient ciblés par cette attaque.

Mais selon des témoins, les assaillants ont tenté de passer le poste de contrôle en force pour pouvoir faire sauter la station-service devant laquelle se trouvait une longue file de véhicules.

Selon des habitants, des soldats et des personnes qui patientaient devant la station ont pu être tués par l'explosion mais cela n'a pas pu être confirmé dans l'immédiat.

Une série d'attentats a été attribuée à Boko Haram la semaine dernière à Maiduguri, dans laquelle au moins cinq policiers et trois civils ont perdu la vie.

Les forces de l'ordre nigérianes sont régulièrement prises pour cible par Boko Haram, dont l'insurrection a fait plusieurs milliers de morts depuis 2009.

Le conflit qui oppose le groupe islamiste à l'armée nigériane a déjà fait plus de 250.000 déplacés dans le Nord-Est depuis le début de l'année selon la principale agence nigériane de gestion des situations d'urgence.

str-ola-bs/phz/cdc/jmc

PLUS:hp