NOUVELLES

L'opposition turque conteste le résultat d'élections à Ankara

01/04/2014 12:58 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

ANKARA, Turquie - La police turque a utilisé des canons à eau, mardi, pour disperser des centaines de personnes qui s'étaient rassemblées devant le siège du Conseil électoral suprême en appui au principal parti d'opposition du pays, qui conteste le résultat d'élections locales organisées dans la capitale, Ankara.

Le candidat du Parti du peuple républicain semble avoir été légèrement devancé par celui du parti AKP du premier ministre Recep Tayyip Erdogan. L'opposition affirme qu'il existe des différences entre le nombre de votes compilé par le conseil électoral et son propre décompte.

Des centaines de personnes ont scandé des slogans hostiles au gouvernement et dénoncé une fraude présumée avant l'intervention des policiers antiémeute. Les partisans d'autres formations politiques s'étaient joints au mouvement en guise de solidarité.

Le parti de M. Erdogan a balayé le scrutin de dimanche avec environ 45 pour cent des votes, selon des résultats officieux. Le maire sortant d'Ankara, le candidat de l'AKP, a reçu 44,7 pour cent des voix, contre 43,8 pour cent pour son rival.

Le candidat de l'opposition à la mairie d'Istanbul dénonce lui aussi une fraude présumée et réclame un nouveau dépouillement, même s'il a été facilement battu par l'AKP.

PLUS:pc