NOUVELLES

Les États-Unis veulent augmenter leur contingent en Roumanie

01/04/2014 10:54 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Les États-Unis ont demandé l'accord de Bucarest pour augmenter de 600 hommes leur contingent stationné sur la base militaire de Mihail Kogalniceanu (sud-est, sur la mer Noire), selon une lettre lue mardi devant le Parlement roumain.

"L'ambassade des États-Unis a demandé le soutien des autorités roumaines pour élargir les opérations en cours au Centre administratif de l'aéroport Mihail Kogalniceanu", indique ce texte, cité par l'agence publique Agerpres.

Cette demande porte sur le "déploiement supplémentaire de jusqu'à 600 militaires et d'avions militaires nécessaires pour accomplir des missions spécifiques", précise la même source.

Les militaires visés font partie d'une unité d'infanterie baptisée Special Purpose Marine Air-Ground Task Force - Crises Response, destinée à intervenir dans des situations de crise, y compris pour mener des opérations d'évacuation et d'assistance humanitaire, et placée sous l'autorité du commandement des États-Unis pour l'Afrique, selon le site officiel des Marines.

Selon la lettre transmise par le président roumain Traian Basescu au Parlement, le nombre total des militaires américains stationnés temporairement sur la base de Kogalniceanu atteindrait ainsi 1.600.

Ce chiffre comprend également "les troupes affectées au soutien des opérations de transport multimodal ISAF et Enduring Freedom", selon la même source.

Les États-Unis ont inauguré en février un nouveau centre de transit militaire à Mihail Kogalniceanu, destiné à jouer un rôle clé dans le processus de retrait des soldats américains d'Afghanistan, remplaçant la base de Manas au Kirghizstan.

Selon l'armée américaine, entre 20.000 et 30.000 soldats rentrant d'Afghanistan devraient transiter par cette base en 2014.

jm-mr/ai

PLUS:hp