NOUVELLES

Le Régime de retraite des enseignants de l'Ontario a débuté 2014 avec un surplus

01/04/2014 12:24 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - Le Régime de retraite des enseignants de l'Ontario (RREO) a débuté l'année 2014 avec un excédent de capitalisation préliminaire de 5,1 milliards $ — le premier en une décennie.

Le régime a attribué mardi ce surplus à l'augmentation de la valeur de son portefeuille d'investissement l'an dernier, ainsi qu'à des modifications à la protection des bénéficiaires contre l'inflation et à la hausse récente des cotisations.

Si la protection contre l'inflation intégrale avait été rétablie et si les cotisations avaient été ramenées à leur niveau de base, le régime aurait été capitalisé à 91 pour cent — ce qui signifie qu'il aurait affiché un déficit de capitalisation.

Selon le président et chef de la direction du RREO, Ron Mock, le régime fait toujours face à certains défis démographiques et à l'incertitude des marchés.

Les enseignants vivent plus longtemps que la population en général, a précisé le RREO. Le régime compte 2900 bénéficiaires âgés de plus de 90 ans, dont 126 qui sont plus que centenaires.

Au fil des ans, le taux d'enseignants en âge de travailler par rapport aux bénéficiaires retraités est passé de quatre pour un, en 1990, à 1,4 pour un aujourd'hui. Au total, le régime administre les rentes de 307 000 enseignants actifs et retraités en Ontario.

Le RREO a terminé la dernière année avec des actifs sous gestion totalisant 140,8 milliards $, en hausse par rapport à 129,5 milliards $ à la fin de 2012.

Son rendement s'est établi à 10,9 pour cent en 2013, un résultat supérieur à celui de 9,3 pour cent de son indice de référence.

PLUS:pc