NOUVELLES

Le glissement de terrain dans l'État de Washington a tué au moins 28 personnes

01/04/2014 09:44 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

SEATTLE - Les autorités ont confirmé que le bilan provisoire du glissement de terrain survenu dans l'État de Washington, le 22 mars, s'élève maintenant à 28 morts. Vingt-deux des victimes ont été identifiées.

Les recherches pour retrouver les corps sont facilitées par le retrait des eaux provenant des inondations causées par le glissement.

Les derniers noms ajoutés à la liste des victimes sont ceux de Thom Satterlee, (65 ans), Lon Slauson (60 ans) et Adam Farnes (23 ans). Leur décès est attribuable à des traumatismes causés par un violent choc, a indiqué le bureau du médecin-légiste local.

Vingt-deux personnes demeurent manquantes à l'appel, quoique les noms de MM. Satterlee et Slauson figurent sur cette liste.

Un superviseur des équipes de recherches, Steve Harris, a déclaré que d'autres restes humains ont été découverts mardi matin à la suite du retrait des eaux. Le glissement de terrain avait dévasté les rives de la fourche nord du fleuve Stillauguamish, provoquant une inondation. Les lourdes averses de la semaine dernière ont également contribué à l'inondation des lieux de la catastrophe.

«De nouvelles zones sont accessibles, ce qui aide énormément les recherches», a déclaré M. Harris.

Selon lui, la principale route passant dans Oso a été détruite sur une longueur d'environ cinq kilomètres. La boue, les arbres et autres débris ont entraîné la route d'État 530 sur leur passage, à l'est de la ville. «Il n'y a plus de routes là-bas. Beaucoup de travaux devront être faits avant que l'on puisse rouvrir la route.»

Le gouverneur de l'État, Jay Inslee, a indiqué que la facture de la catastrophe a été estimée à 32,1 millions $. Cette somme comprend 10 millions $ en mesures d'urgence. Les 22 millions $ qui restent devraient payer les coûts pour nettoyer le secteur des nombreux débris et de la boue accumulée.

Ce montant s'ajoute aux 10 millions $ de pertes économiques engendrées par les dégâts et la destruction de propriétés.

PLUS:pc