NOUVELLES

France: Manuel Valls entre en poste et prépare son nouveau gouvernement

01/04/2014 04:34 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

PARIS - Le nouveau premier ministre français, Manuel Valls, a été assermenté mardi et se prépare à relever un défi de taille: ramener les emplois, les investisseurs et l'espoir dans la deuxième plus importante économie d'Europe.

L'ancien ministre de l'Intérieur, âgé de 51 ans, a été nommé chef de gouvernement par le président François Hollande en remplacement de Jean-Marc Ayrault, après le revers subi par le Parti socialiste au deuxième tour des élections municipales, dimanche.

M. Valls est une personnalité politique populaire aux ambitions présidentielles affichées. Il est considéré comme le ministre le plus à droite au sein du gouvernement de gauche. En tant que ministre de l'Intérieur, il s'est mis à dos les partisans de la gauche avec ses politiques intransigeantes contre la criminalité, l'immigration illégale et les Roms.

Lors de la cérémonie de passation des pouvoirs, mardi, M. Valls a promis de «continuer de travailler dans l'intérêt du redressement de notre économie, de notre industrie». Certains observateurs soulignent que son assurance et sa détermination offrent un contraste rafraîchissant avec l'image parfois terne du président Hollande, qui atteint des sommets d'impopularité.

En annonçant sa nomination, lundi, M. Hollande avait affirmé que M. Valls dirigerait un «gouvernement de combat».

M. Valls devrait annoncer la composition de son cabinet mercredi. Des changements sont particulièrement attendus au ministère des Finances.

Pour préserver la diversité des points de vue au sein du gouvernement, il pourrait décider de nommer des ministres issus de l'aile gauche du parti, notamment en reconduisant dans ses fonctions Arnaud de Montebourg, actuel ministre du Redressement productif.

L'une des nominations les plus spectaculaires pourrait être celle de Ségolène Royal, ancienne candidate socialiste à la présidence et ex-compagne de François Hollande, avec qui elle a eu quatre enfants. Elle pourrait être nommée à un important ministère comme l'Éducation ou la Justice.

Le ministre sortant des Affaires étrangères, Laurent Fabius, devrait rester en poste.

PLUS:pc