NOUVELLES

Egypte: une enquête réclamée sur le rival de Sissi à la présidentielle

01/04/2014 02:32 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Le procureur général égyptien a appelé mardi à l'ouverture d'une enquête sur des fonds qu'aurait reçus le leader de gauche Hamdeen Sabbahi, seul rival sérieux de l'ex chef de l'armée Abdel Fatah al-Sissi à l'élection présidentielle, selon des sources judiciaires.

Le procureur général Hisham Barakat a appelé à l'ouverture d'une enquête après qu'un avocat a porté plainte contre M. Sabahhi, l'accusant d'avoir perçu des fonds de la part d'hommes d'affaire égyptiens, ont indiqué ces sources.

M. Sabbahi était arrivé troisième à l'élection présidentielle de 2012, remportée par l'islamiste Mohamed Morsi, renversé par l'armée en juillet 2013.

Le porte-parole de campagne de M. Sabbahi, Maassoum Marzouk, a indiqué à l'AFP qu'une plainte similaire avait été déposée lors de l'élection de 2012 lorsque le leader de gauche avait reçu des "dons" pour sa campagne, "mais le parquet n'avait alors rien trouvé". "Voici une nouvelle tentative pour nous diffamer", a-t-il ajouté.

De telles plaintes sont régulières en Egypte, mais celle-ci intervient à quelques semaines du scrutin présidentiel des 26 et 27 mai.

Jusqu'à présent, M. Sabbahi qui était un opposant de gauche populaire du temps de l'ex président Hosni Moubarak, chassé du pouvoir en 2011, est le seul opposant sérieux face à M. Sissi.

Il a cependant très peu de chances face à l'homme fort du pays, qui jouit d'une grande popularité depuis qu'il a renversé M. Morsi, premier président élu en Egypte mais dont le départ avait été réclamé par des millions d'Egyptiens.

Le dépôt des candidatures s'est ouvert lundi, jusqu'au 20 avril, tandis que la campagne se tiendra du 3 au 23 mai.

ht-jds/vl/cbo

PLUS:hp