NOUVELLES

Après les retards, une démission à Rio

01/04/2014 08:23 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

La présidente de la société olympique municipale (EOM) de Rio de Janeiro a démissionné.

Maria Silvia Bastos Marques quittera ses fonctions, mais demeurera conseillère, a annoncé dans un communiqué, mardi.

Elle sera remplacée par Joaquim Monteiro, qui œuvre auprès de l'EOM à titre de spécialiste du marketing.

Sa démission survient près de deux semaines après la visite des inspecteurs du Comité international olympique. À ce moment, le CIO a demandé aux organisateurs et aux représentants du gouvernement brésilien de prendre les dernières décisions afin de déterminer les responsabilités financières de chaque organisme pour les prochains Jeux olympiques d'été.

Les Jeux de Rio croulent sous les retards, notamment à cause des problèmes d'octroi des fonds et de planification des travaux entre les trois paliers de gouvernement.

Le Brésil a dépensé environ 15 milliards de dollars américains pour les Jeux olympiques, un amalgame de fonds privés et publics, et est confronté au mécontentement populaire afin qu'il limite ses dépenses, ou du moins, qu'il en donne l'impression.

PLUS:rc