NOUVELLES
29/03/2014 04:36 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

Venezuela : deux morts dans des accidents liés à la protestation

Deux personnes sont mortes samedi dans des accidents survenus à San Cristobal et Maracaibo, dans l'ouest du Venezuela, en marge des manifestations anti-gouvernementales qui secouent le pays depuis sept semaines, a annoncé le ministre de l'Intérieur Miguel Rodriguez.

Ces évènements portent selon le ministre à 39 le nombre de décès constatés pendant ou en marge des violences ayant accompagné la vague de protestation d'étudiants et d'opposants lancée le 4 février contre le gouvernement de Nicolas Maduro. Ces violences ont également fait des centaines de blessés, selon un décompte officiel.

Le ministre a annoncé sur l'antenne de la télévision publique VTV qu'à San Cristobal, berceau du mouvement et théâtre récurrent d'affrontements et de barrages routiers, un homme de 44 ans avait été tué par la chute d'un câble à haute tension provoquée par un panneau publicitaire qui était transporté par des manifestants vers une barricade.

A Maracaibo, un homme de 33 ans a été tué en manipulant un mortier artisanal, qui lui a explosé dans les mains, selon le ministre.

Entamée en province début février à l'initiative d'étudiants protestant contre l'insécurité, la mobilisation s'est étendue à tout le pays, relayée par l'opposition, et vise désormais également l'inflation, les pénuries ou la répression policière.

Alors que le mouvement populaire donne des signes d'essoufflement, des manifestants radicaux entretiennent la contestation en édifiant chaque jour des barricades et en s'en prenant aux forces de l'ordre dans plusieurs villes du pays.

Jeudi soir, à l'issue d'une visite à Caracas d'une mission de l'Union des nations sud-américaines (Unasur), la principale coalition de l'opposition et le gouvernement sont tombés d'accord pour entamer un dialogue, en présence d'un "témoin" international, mais la date et les conditions de ces discussions restent à préciser.

pc/ag/ai

PLUS:hp