NOUVELLES
29/03/2014 08:46 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

Ukraine: l'ancien boxeur favori des sondages ne sera pas candidat

Kommersant Photo via Getty Images
KIEV, UKRAINE - DECEMBER 13: Vitaly Klitschko attends an anti-government protest at Independence Square aimed at forcing president Viktor Yanukovych to resign on December 13, 2013 in Kiev, Ukraine. The anti-government protests began three weeks ago when Ukrainian President Victor Yanukhovych angered many Ukrainians by refusing to sign an agreement that would strengthen cooperation with the European Union. (Photo by Dmitry Korotaev/Kommersant Photo via Getty Images)

L'ancien boxeur ukrainien Vitali Klitschko a renoncé à se présenter à la présidentielle du 25 mai et s'est rallié à l'homme d'affaires Petro Porochenko, a-t-il annoncé samedi.

« La seule chance de l'emporter est de nommer un candidat des forces démocratiques », a-t-il déclaré lors d'un rassemblement de son parti.

Petro Porochenko, qui a annoncé sa candidature vendredi soir, sera opposé à Ioulia Timochenko, l'égérie de la révolution orange de 2004 qui a dirigé le gouvernement ukrainien à deux reprises.

Âgé de 48 ans, l'homme d'affaires surnommé « le roi du chocolat » a été comme Vitali Klitschko l'un des animateurs du mouvement de contestation qui a entraîné la destitution du président Viktor Ianoukovitch, le 22 février.

Avant même son entrée en lice, les sondages le donnaient favori pour lui succéder.

Comme Ioulia Timochenko, qui a annoncé sa candidature jeudi, il a promis de renforcer l'armée et de mieux protéger les frontières, où les forces russes ont été déployées en grand nombre après leur intervention en Crimée, république autonome d'Ukraine annexée par Moscou.

« Nous devons construire une nouvelle armée ukrainienne moderne et efficace, qui défendra la souveraineté et l'intégrité de notre pays », a-t-il déclaré lors d'une visite à Vinnitsa, au sud-ouest de Kiev, selon l'agence de presse Interfax.

Petro Porochenko a déposé son acte de candidature samedi dans la capitale.

INOLTRE SU HUFFPOST

Tensions entre l'Ukraine et la Russie