NOUVELLES
29/03/2014 11:52 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

Manifestation à Jérusalem-Est dispersée, des blessés dont des journalistes

La police israélienne a violemment dispersé une manifestation samedi à Jérusalem-Est occupée et annexée, faisant plusieurs blessés dont quatre journalistes, et arrêtant six Palestiniens.

Plusieurs manifestants et quatre journalistes - dont deux photographes, l'un de l'Agence France-Presse (AFP) et l'autre de Reuters - ont été légèrement blessés par des projectiles tirés par les forces de police lors des incidents à la porte de Damas, à l'entrée de la Vieille ville.

Le photographe de l'AFP, touché sur le haut du crâne, a été brièvement hospitalisé.

La manifestation, qui a rassemblé quelques dizaines de personnes avant d'être dispersée, était organisée à la veille de l'anniversaire de la "journée de la Terre" qui mobilise chaque année Palestiniens et Arabes israéliens.

"La journée de la Terre" commémore chaque 30 mars la mort en 1976 d'Arabes israéliens lors de manifestations contre la confiscation de terrains par Israël.

"Les manifestants ont commencé à lancer des pierres contre les policiers qui ont répondu avec des moyens anti-émeutes", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police, Louba Samri. "Il y a eu six arrestations" parmi les manifestants, a précisé la porte-parole.

La Foreign Press Association (FPA), l'association de la presse étrangère en Israël, a protesté à plusieurs reprises récemment auprès des autorités à la suite de la multiplication d'incidents impliquant les forces de sécurité israéliennes dont été victimes des journalistes.

bur-agr/cbo

PLUS:hp