NOUVELLES
29/03/2014 03:53 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

Les Bruins battent les Capitals 4-2 et remportent le titre dans l'Atlantique

WASHINGTON - Carl Soderberg et Jarome Iginla ont touché la cible dans un intervalle de 41 secondes en deuxième période pour creuser l'écart et les Bruins de Boston ont défait les Capitals de Washington 4-2, samedi après-midi, s'octroyant du même coup le titre de la section Atlantique.

«Le titre de section ne fait même pas partie de nos discussions, a dit l'entraîneur Claude Julien. J'étais au courant qu'on pouvait s'en assurer, mais je répète que notre objectif se trouve au-delà de ça.»

Iginla a fait vibrer les cordages à deux reprises et atteint le plateau des 30 buts cette saison, Patrice Bergeron a ajouté un filet à sa fiche et les Bruins ont savouré une 14e victoire à leurs 15 derniers matchs. Chad Johnson a effectué 31 arrêts, ce qui signifie que Tuukka Rask et lui ont limité les équipes adverses à seulement 13 buts au cours des 11 derniers matchs.

Jason Chimera et Evgeny Kuznetsov ont marqué, tandis que Braden Holtby repoussait 32 lancers devant le filet des Capitals. Ces derniers ont tiré de l'arrière 3-0 avant de retrouver leurs moyens contre les Bruins, une équipe qui excelle en possession de la rondelle.

Les Capitals ont entamé la rencontre à égalité avec les Blue Jackets de Columbus, les Red Wings de Detroit et les Maple Leafs de Toronto — toutes des équipes qui luttent pour les deux laissez-passer accordés aux équipes repêchées dans l'Association Est. La formation de la capitale fédérale américaine, qui n'a pas raté le tournoi printanier depuis 2007, n'a pas l'avantage du bris d'égalité contre ces trois équipes.

«Nous avons vraiment de victoires, et parfois ça vous amène à trop en faire, a dit le défenseur Karl Alzner. C'est problématique quand ça affecte la concentration et l'exécution.»

Les Bruins ont limité les Capitals à trois avantages numériques, et ils ont suffisamment surveillé Alexander Ovechkin pour empêcher le meilleur buteur de la LNH de mettre un terme à sa léthargie à cinq-contre-cinq. Le Russe a réussi 48 buts cette saison, mais n'a pas marqué à cinq-contre-cinq depuis le 27 février.

PLUS:pc