NOUVELLES
29/03/2014 11:21 EDT | Actualisé 29/05/2014 05:12 EDT

Des talibans attaquent le siège de la Commission électorale à Kaboul

KABOUL - La police afghane a abattu, samedi, les cinq insurgés ayant attaqué le siège de la Commission électorale indépendante à Kaboul avec des grenades propulsées par fusée et des mitrailleuses, mettant ainsi fin à quatre heures de combat.

Les talibans ont revendiqué l'assaut. Il s'agit de la plus récente attaque à se produire dans le cadre de la campagne lancée par le mouvement islamiste dans le but de perturber les élections présidentielles, qui doivent avoir lieu le 5 avril.

Le sous-ministre de l'Intérieur, Mohammed Ayub Solangi, a déclaré que les assaillants avaient revêtu des burqas afin de s'introduire dans l'immeuble voisin des bureaux de la Commission, qui sont situés dans l'est de la capitale afghane.

Ils n'ont jamais été en mesure de pénétrer à l'intérieur de l'enceinte qui protège le siège de l'organisation, mais deux entrepôts ont été touchés par les tirs et se sont enflammés. Deux policiers ont été blessés dans la fusillade.

Aucun des employés de la Commission et des autres personnes qui se trouvaient dans l'enceinte au moment de l'incident n'a été blessé, a indiqué M. Solangi.

Les bureaux de l'organisation se trouvent près de l'aéroport international de Kaboul, qui a été fermé pendant plus de deux heures. Les vols ont été redirigés ailleurs afin de protéger les passagers à bord des avions qui devaient voler à faible altitude au-dessus de l'endroit où se déroulait l'affrontement.

Noor Mohammed Noor, un porte-parole de la Commission, a révélé que la sécurité avait déjà été renforcée autour de l'enceinte en raison des risques d'assaut. Il a ajouté que la direction de l'organisation n'était pas sur lieux au moment de l'attaque et que tous les membres du personnel étaient sains et saufs.

PLUS:pc