NOUVELLES
28/03/2014 08:37 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

L'usine Electrolux de L'Assomption fermera le 18 juillet

Radio-Canada

Les 1200 travailleurs de l'usine d'Electrolux de L'Assomption ont appris que l'usine d'électroménagers fermera le 18 juillet.

La firme suédoise avait annoncé la fermeture de son usine de L'Assomption une première fois en décembre 2010. Il était alors question de mettre la clé sous la porte vers la fin de 2012. La date avait été reportée à avril 2014.

Cette dernière décision avait réjoui le maire de la municipalité, Jean-Claude Gingras, qui comptait profiter de ce sursis pour préparer l'après-Electrolux.

Le gouvernement du Québec a annoncé en mai 2013 un investissement de 600 000 $ dans un plan de relance de la MRC de L'Assomption.

L'usine d'Electrolux, en activités depuis plus d'un quart de siècle, est le plus important employeur de la municipalité. On y fabrique des électroménagers, des réfrigérateurs, des fours et des aspirateurs de marques Electrolux, Eureka et Frigidaire.

Cette production sera déménagée dans une nouvelle usine de Memphis, au Tennessee.

Marois et Legault réagissent

Vendredi matin, Pauline Marois a tenté de rassurer les travailleurs. « Nous ne lâcherons pas les travailleurs, parce que nous croyons qu'il est possible de trouver d'autres investisseurs pour prendre la relève et assurer que ces travailleurs puissent conserver un emploi dans cette région. »

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, s'est rendu à l'usine, qui se trouve dans sa circonscription, pour parler aux travailleurs. « Aujourd'hui, c'est le deuil des 1300 familles. »

Plus tôt, M. Legault, a accusé le PQ de « n'avoir rien fait en 18 mois ». Le chef de la CAQ a ajouté qu'il est maintenant nécessaire d'attirer de nouveaux investisseurs privés afin de remplacer ces emplois perdus.