NOUVELLES
28/03/2014 01:53 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

Ukraine/Crimée : Le FSB (ex-KGB) accuse les Occidentaux de vouloir déstabiliser la Russie

Un haut responsable du Service fédéral de sécurité (FSB, successeur du KGB soviétique) a déclaré vendredi que l'organisation engageait un travail "offensif" pour contrecarrer les efforts des Etats-Unis et de leurs alliés qui visent à déstabiliser la Russie après la crise ukrainienne.

"Les menaces extérieures contre la Russie se sont brutalement accrues", a déclaré le directeur adjoint du FSB Alexandre Malevany, s'adressant au président Vladimir Poutine lors d'une cérémonie au Kremlin.

"Le désir légitime des peuples de Crimée et des régions de l'Est de l'Ukraine d'être avec la Russie suscite l'hystérie des Etats-Unis et de leurs alliés, ils tentent d'agir de manière destructrice sur la situation socio-politique et économique dans notre pays", a-t-il ajouté, selon un compte-rendu du Kremlin.

"On voit clairement l'intention d'affaiblir les relations et l'influence de la Russie dans un espace qui est pour elle vital", a poursuivi ce responsable.

"Dans ces conditions, exécutant vos ordres, nous avons élaboré et mettons en oeuvre des mesures de contre-espionnage et d'espionnage offensives", a-t-il dit.

Les relations entre Russes et Occidentaux connaissent ces dernières semaines, avec la crise ukrainienne et le rattachement de la Crimée à Moscou, un accès de tension sans précédent depuis la guerre froide.

lpt/gmo/bir

PLUS:hp