NOUVELLES
28/03/2014 12:04 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

RDC: la Brigade d'intervention de la Monusco est un "modèle" (ambassadeur français)

La Brigade d'intervention de la Monusco chargée de pourchasser les groupes armés en République démocratique du Congo pourrait "servir de modèle pour l'avenir", a estimé vendredi l'ambassadeur français à l'ONU Gérard Araud.

Il s'exprimait après l'adoption au Conseil de sécurité de l'ONU d'une résolution renouvelant pour un an le mandat de la Monusco (Mission de l'ONU en République démocratique du Congo).

Les quelque 20.000 hommes de la Monusco, et notamment sa Brigade d'intervention forte de 3.000 hommes, ont contribué à mettre en déroute l'an dernier le mouvement rebelle congolais M23.

"La création de la Brigade d'intervention a été une avancée déterminante", a estimé M. Araud. "Nous avons testé la Brigade d'intervention et elle fonctionne, nous espérons qu'elle pourra servir de modèle pour l'avenir si nécessaire".

La résolution adoptée vendredi, sur proposition de la France, reconduit dans un ensemble cohérent tous les éléments du mandat de la Monusco dont la Brigade d'intervention. Cette dernière, composée de soldats du Malawi, d'Afrique du Sud et de Tanzanie, est chargée spécifiquement de "neutraliser les groupes armés" en menant des "opérations offensives ciblées".

Pour M. Araud, "la fin de la rebellion du M23 ne doit pas faire oublier la nécessité de continuer la neutralisation des groupes armés" actifs dans l'est de la RDC comme les FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda) et les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu. "C'est une priorité importante du Conseil".

Il a aussi souhaité "le déploiement des organes de l'Etat à l 'est de la RDC".

avz/mdm

PLUS:hp