NOUVELLES
28/03/2014 06:09 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

Moody's menace d'abaisser la note de la Russie à cause de l'Ukraine

AFP

L'agence Moody's a menacé vendredi d'abaisser la note de la dette de la Russie, estimant que l'économie du pays était "affaiblie" par la crise ukrainienne et vulnérable à une possible escalade des tensions.

La note de solvabilité actuellement attribuée à Moscou, "Baa1", est placée "sous surveillance en vue d'un abaissement", a expliqué l'agence de notation américaine dans un communiqué.

A l'appui de sa décision, Moody's évoque "un affaiblissement de la force économique de la Russie" lié au fait que la crise ukrainienne et l'incertitude géopolitique dans la région pèsent sur des perspectives économiques du pays "déjà détériorées".

La Russie conteste la légitimité du nouveau pouvoir en Ukraine et a absorbé la Crimée au terme d'un référendum rejeté par les Occidentaux, qui ont répliqué par des sanctions économiques contre le pays.

De l'aveu même du gouvernement russe, cette crise risque d'accélérer les sorties de capitaux hors du pays, qui pourraient atteindre 100 milliards de dollars cette année et faire tomber la croissance économique à 0,6%.

L'agence Moody's juge par ailleurs que le pays est de "plus en plus exposé" à un choc financier et politique dans l'hypothèse où les tensions s'accentueraient dans la région.

Kiev estime que 100 000 soldats russes stationnent près de sa frontière orientale et craint une répétition dans sa partie orientale du scénario qui s'est noué en Crimée.

A ce stade, l'agence n'envisage qu'un abaissement d'un cran de la note russe mais prévient qu'elle pourrait aller plus loin si la probabilité de chocs économiques plus profonds "augmentait".

La note actuelle de la Russie correspond à celle d'un émetteur de dette de qualité moyenne, selon la typologie de Moody's.

Les deux autres grandes agences de notation se sont elles aussi récemment inquiétées de l'impact de la crise ukrainienne sur l'économie russe.

Standard and Poor's et Fitch ont toutes les deux abaissé la perspective du pays à "négative", augurant d'un abaissement de note à moyen terme.

INOLTRE SU HUFFPOST

Tensions entre l'Ukraine et la Russie