NOUVELLES
28/03/2014 08:58 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

MH370: des proches de passagers chinois demandent à Pékin de mener sa propre enquête

Des proches de passagers chinois du vol MH370 ont demandé vendredi à Pékin de mener sa propre enquête sur la disparition de l'avion il y a trois semaines, sur fond de défiance persistante à l'encontre des autorités malaisiennes.

Dans une lettre adressée à l'envoyé spécial de Pékin à Kuala Lumpur, ces proches demandent au gouvernement chinois de mettre sur pied sa propre "équipe d'enquêteurs" tout en condamnant à nouveau "l'attitude irresponsable" et "inhumaine" de la Malaisie.

"Nous avons répété à de multiples reprises que le plus urgent, étant donné les circonstances, était (de poursuivre) les opérations de recherches", a observé Hong Lei, porte-parole de la diplomatie chinoise, interrogé sur cette lettre des familles.

La Chine a déjà enjoint Kuala Lumpur, en charge de l'enquête, d'y associer des experts chinois.

Par ailleurs, un comité mis en place par des proches des 153 passagers chinois à bord du Boeing disparu a commencé à discuter avec un cabinet d'avocats américain, Ribbeck Law Firm, d'une éventuelle plainte contre la compagnie Malaysia Airlines, a rapporté vendredi le quotidien officiel China Daily.

Mais dans un groupe de discussion sur l'application de messagerie WeChat, cette initiative était âprement débattue parmi les familles des passagers chinois.

"Nous ne connaissons toujours pas la vérité, ne fléchissons pas!", a lancé un proche. "Tôt ou tard, nous obtiendrons compensation, avec l'appui de notre gouvernement, alors pourquoi se précipiter?", s'est enquis un autre.

Mardi, quelque 200 parents de passagers chinois avaient marché vers l'ambassade de Malaisie à Pékin, devant laquelle ils avaient longuement manifesté leur fureur et leur désespoir, se disant persuadés qu'on leur cachait la vérité.

Vendredi, des membres des familles participant à une réunion avec des officiels malaisiens à l'hôtel pékinois Lido sont sortis soudainement et en silence de la pièce pour exprimer leur mécontentement face aux informations qu'on leur présentait.

fms-jug/pt

PLUS:hp