NOUVELLES
28/03/2014 06:19 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

Mercedes confirme son rôle de favori en dominant les premiers essais à Sepang

SEPANG, Malaisie - Mercedes a confirmé qu'elle était l'écurie à battre au Grand Prix de Formule 1 de Malaisie. Elle a dominé les deux premières séances d'essais libres, vendredi, mais ses principaux rivaux ne se retrouvent pas trop loin derrière.

Nico Rosberg, victorieux de la première course de la saison en Australie, a signé le meilleur chrono de la journée lors de la deuxième séance, bouclant un tour du circuit de Sepang en une minute 39,909 secondes. Il a devancé Kimi Raikkonen (Ferrari) par trois centièmes de seconde.

Raikkonen, qui a connu des difficultés à Melbourne, avait également obtenu le deuxième chrono en matinée derrière le coéquipier de Rosberg chez Mercedes, Lewis Hamilton.

Si on s'attendait à la supériorité de Mercedes lors des premières courses de la saison, et l'écurie en a fait la démonstration en Australie, l'écart entre les six premiers vendredi après-midi était seulement de deux dixièmes de seconde, ce qui laisse présager une course intéressante dimanche.

«Nous avons encore quelques petits problèmes et nous n’avons pas été en mesure de tout maximiser aujourd’hui, a commenté Rosberg. Les équipes les plus rapides semblent être plus proches qu’en Australie, nous avons donc encore du travail à faire cette nuit pour améliorer notre niveau de performance.»

Sebastian Vettel, quadruple champion du monde en titre, a connu quelques problèmes techniques en matinée qui ont limité son temps en piste mais il s'est révélé impressionnant en après-midi en signant le troisième chrono. Son coéquipier chez Red Bull, Daniel Ricciardo, s'est classé septième.

La mauvaise nouvelle pour Vettel, c'est qu'il a fallu changer son bloc d'alimentation d'ordinateur, qui alterne la source de puissance entre le moteur, le turbo et l'énergie emmagasinée par la batterie. Cela signifie qu'il en est à son troisième de la saison, avec une limite de cinq par année avant de s'exposer à des pénalités.

«Les chronos du vendredi ne sont pas la chose la plus importante, mais c’est bien d’être dans le rythme des gars les plus rapides, a mentionné Vettel.

«Ce n'était pas la journée la plus facile pour nous deux. Pour ma part, il y a encore certaines choses à résoudre sur le plan logiciel et programmation, mais c’est comme ça. Je pense que nous avons beaucoup à apprendre mais dans l’ensemble je suis assez heureux.»

Hamilton a enregistré le quatrième chrono de la deuxième séance, devant la Ferrari de Fernando Alonso et la Williams de Felipe Massa. Hamilton utilise le même moteur qui l'a contraint à l'abandon au Grand Prix d'Australie, l'équipe ayant réglé le problème et préservé ainsi un moteur qui est également soumis à la même limite de cinq par saison.

Jenson Button (McLaren) s'est classé huitième, devant Valtteri Bottas (Williams) et Nico Hulkenberg (Force India).

Par une journée typiquement chaude et sèche à Sepang, tous les pilotes ont connu quelques ennuis techniques, allant de l'absence d'appuis qui a causé plusieurs excursions hors piste, l'usure prématurée des pneus et les préoccupation de consommation d'essence avec les nouveaux moteurs hybrides V6 turbo.

PLUS:pc