NOUVELLES
28/03/2014 09:28 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

L'ONU poursuit son enquête en Corée du Nord

GENÈVE - Une enquête internationale qui a déjà fait état de possibles crimes contre l'humanité et d'autres infractions en Corée du Nord a été renouvelée pour un an, au terme d'échanges musclés entre les États-Unis et un diplomate représentant le pays communiste.

Les 47 membres du Conseil des droits de l'homme des Nations unies ont approuvé vendredi, à 30 contre 6, la résolution commanditée par l'Union européenne et le Japon. Onze membres se sont abstenus.

S'exprimant au nom de l'UE, l'ambassadeur de la Grèce à l'ONU, Alexandros Alexandris, a déclaré que les pays sont grandement inquiétés par les crimes décelés à ce jour.

Le représentant de la Corée du Nord auprès de l'ONU, So Se-pyong, a accusé les commanditaires de la résolution d'avoir transformé le Conseil en champ de bataille politique.

La chef de la délégations américaine, Paula Schriefer, a fréquemment interrompu l'émissaire nord-coréen pour lui reprocher de dévier du sujet et d'accuser injustement les autres pays de crimes.

PLUS:pc