NOUVELLES
28/03/2014 11:22 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

Legault réclame plus d'informations sur Porter, Couillard et associés

Le chef de la Coalition avenir Québec dit que si Philippe Couillard n'a pas déposé les états financiers de sa compagnie avec Arthur Porter, il est dans l'illégalité. Et s'il en a produit, François Legault veut les voir. Mais le chef libéral affirme que ces documents n'existent pas.

Un texte de Lili Boisvert Twitter Courriel

Au lendemain du deuxième débat des chefs, M. Legault constate que le chef du Parti libéral n'a toujours pas répondu aux questions de ses adversaires concernant son association avec l'ancien directeur général du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), Arthur Porter, aujourd'hui accusé de complot pour fraude et d'abus de confiance. 

M. Couillard et M. Porter ont eu une entreprise enregistrée à leurs noms de 2010 à 2012. Et le chef de la CAQ voudrait savoir quel était le plan d'affaires de cette entreprise et pouvoir jeter un œil à ses états financiers - même si Philippe Couillard dit qu'il n'a pas dévoilé ses états financiers concernant cette société parce qu'elle n'a jamais été active. Et il peut le prouver, soutient-il.

« J'ai demandé qu'un examen indépendant soit fait. C'est une opinion légale qui démontre que cette entreprise n'a jamais existé. Donc, il n'y a pas d'états financiers. Pourquoi? Parce qu'il n'y a jamais eu d'activités dans l'entreprise. Et l'opinion légale le confirme. »

Le chef du Parti libéral a d'ailleurs remis à Radio-Canada un avis juridique à propos de Porter, Couillard et associés Inc.qui stipule que « bien que la société ait été constituée, elle n'a pas été valablement organisée ». La firme d'avocats Gowlings observe dans son avis qu'il n'y a eu aucune assemblée des administrateurs à l'exception de celle approuvant, en 2012, la dissolution de l'entreprise.

« Nous en concluons qu'aucune action n'a été émise et que les administrateurs n'ont point adopté d'autres résolutions », écrit Gowlings.

Mais François Legault n'en démord pas.

« Écoutez, là, moi, j'en ai détenu des compagnies dans ma vie, et chaque année, on est obligé de déposer des états financiers. Même si c'est marqué "actif zéro, passif zéro, capital action une piasse", on est obligé de déposer », a déclaré François Legault en marge d'une rencontre, vendredi matin, à la chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Philippe Couillard a demandé [à Arthur Porter] de participer à une compagnie. Il devait avoir un plan d'affaires. Il devait avoir une idée. Ils n'ont pas incorporé ça pour le fun. Mais là, M. Couillard n'est pas capable de nous dire ce qu'il voulait faire avec M. Porter dans cette compagnie-là », dit François Legault.

Le chef de la CAQ estime par ailleurs que M. Couillard a « manqué de jugement » en demandant à Arthur Porter de créer une entreprise avec lui alors que M. Porter était directeur général du CUSM et qu'il devait consacrer tout son temps au centre hospitalier.

François Legault dit que M. Couillard doit donner des réponses à la population à ce propos. « Je pense que M. Couillard est dans le trouble », ajoute-t-il aussi.

PLUS:rc