NOUVELLES
28/03/2014 10:19 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

Le terrorisme menace la croissance économique au Pakistan (FMI)

Les indicateurs économiques montrent des signes d'amélioration au Pakistan, mais le terrorisme y menace la croissance et les investissements, a indiqué vendredi le Fonds monétaire international (FMI).

Le FMI, qui vient de verser à Islamabad une troisième tranche d'environ 550 millions de dollars d'un plan d'aide triennal de 6,7 milliards de dollars, mise sur une légère accélération de la croissance du PIB pakistanais au cours de la prochaine année.

Le Fonds prévoit en effet une croissance de 3,1% lors de l'année fiscale en cours qui se termine le 30 juin, puis de 3,7% l'année suivante, a-t-il détaillé vendredi dans une mise à jour sur le "pays des purs" après des rencontres récentes avec des responsables pakistanais à Dubaï.

Ces échanges avaient été tenus à l'extérieur du Pakistan pour des raisons de sécurité qui font peser des risques réels sur la croissance économique de ce géant de plus de 180 millions d'habitants.

"Les conditions sécuritaires au Pakistan demeurent difficiles en raison d'activités terroristes, de violences sectaires et de la criminalité urbaine, des éléments qui peuvent miner les investissements et la croissance", a prévenu le FMI.

Le gouvernement pakistanais a lancé cette semaine une nouvelle phase de ses pourparlers de paix avec le Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), un regroupement de factions islamistes armées, mais les commentateurs demeurent sceptiques sur la possibilité d'un accord entre les deux parties.

Outre les attentats talibans, le Pakistan est le théâtre d'une "guerre des gangs" sur fond de rivalités ethniques, politiques et économiques à Karachi (sud), sa métropole qui pèse environ pour 40% du PIB national.

Selon les données du Comité de liaison entre la police et les citoyen (CPLC), organisme recoupant les données sur la violence urbaine, 2.507 personnes ont été assassinées à Karachi en 2013, année la plus meurtrière depuis le début de la tenue d'un registre au début des années 90.

ak-gl/abk

PLUS:hp