NOUVELLES
28/03/2014 08:32 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

Forces russes près de l'Ukraine: les Occidentaux mal informés ou de mauvaise foi (Moscou)

La Russie a dénoncé vendredi les affirmations selon lesquelles elle avait massé des troupes à la frontière de l'Ukraine, estimant en substance que les dirigeants occidentaux étaient soit mal informés soit de mauvaise foi.

"Quatre inspections internationales menées en mars (dans le cadre de l'OSCE, ndlr) dans la partie européenne de la Russie avec la participation de représentants de la Lettonie, de l'Allemagne, de Suisse, Finlande, Estonie, Belgique, France et Ukraine n'ont découvert aucun +préparatif agressif+ et n'ont décelé aucune activité militaire hormis celle qui avait été signalée", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"A quoi servent ces vérifications si leurs résultats n'influent pas sur la politique, en l'occurrence sur l'approche des Etats-Unis et des pays de l'Otan concernant la situation autour de l'Ukraine ?", s'est interrogée la diplomatie russe.

"Est-ce lié au fait que les informations objectives, recueillies par des observateurs militaires, ne sont pas transmises à la direction politique ? Ou bien ces dirigeants, se laissant aller à leurs émotions, ont-ils tendance à ignorer les faits selon leurs propres préférences politiques?", a encore écrit le ministère russe.

Le président des Etats-Unis Barack Obama a exhorté vendredi la Russie à retirer les troupes qu'elle a massées selon lui le long de sa frontière avec l'Ukraine, et à négocier avec la communauté internationale.

La veille, le président du conseil de sécurité nationale ukrainien, Andriï Paroubiï, a estimé que 100.000 soldats russes stationnaient près de la frontière, soit bien plus que les 20.000 hommes évoqués par les Etats-Unis.

Un responsable américain de la Défense, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, a estimé que le chiffre ukrainien paraissait "trop élevé".

lpt/edy/pt

PLUS:hp