NOUVELLES
28/03/2014 03:58 EDT | Actualisé 28/05/2014 05:12 EDT

Facebook mise sur des drones et des satellites pour étendre l'accès à Internet

ASSOCIATED PRESS
This undated image released by Titan Aerospace shows the company's Solara 50 aircraft. Facebook is in talks to buy Titan Aerospace, a maker of solar-powered drones, to step up its efforts to provide Internet access to remote parts of the world, according to reports released Tuesday, March 4, 2014. (AP Photo/Titan Aerospace)

Facebook lance un ambitieux projet pour offrir l'accès à Internet partout dans le monde, surtout dans les pays en voie de développement, en utilisant notamment des drones et des satellites.

Le président-directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg a fait cette annonce sur son compte Facebook. Il a engagé des experts en aérospatiale et en communications afin de mener à terme le projet, appelé Connectivity Lab.

Il a notamment embauché une équipe britannique qui a développé le Zephyr, un avion qui détient le record du vol le plus long pour un appareil alimenté uniquement à l'énergie solaire.

Ce programme fait partie du partenariat Internet.org, qui a pour objectif de rendre le web plus accessible à des pays en voie de développement à l'aide d'experts en télécommunications. Facebook et d'autres leaders du monde de la technologie participent à cette initiative.

Selon M. Zuckerberg, le partenariat a permis à trois millions de personnes à avoir accès à la connexion Internet aux Phillipines et au Paraguay.

« Connecter toute la planète nécessitera la création de nouvelles technologies », a souligné le fondateur de Facebook. Ainsi, selon un communiqué sur le site Internet.org, des drones à l'énergie solaire seraient déployés dans le ciel dans les régions plus densifiées, alors que des satellites se chargeraient des endroits moins populeux. Facebook utiliserait aussi des lasers invisibles pour augmenter la vitesse d'Internet.

La compagnie n'a pas dévoilé d'autres détails sur Connectivity Lab.

L'essor de Facebook

Le réseau social de 1,2 milliard d'utilisateurs, qui a célébré ses 10 ans d'existence en février dernier, poursuit son objectif de diversifier ses secteurs d'activité.

Facebook a d'ailleurs acheté mardi dernier Occulus virtual reality, une compagnie qui a créé un casque permettant d'avoir accès à une réalité virtuelle, pour la somme de 2 milliards de dollars américains.

Un expert en technologies, Mark Little, interrogé par la BBC a d'ailleurs affirmé que ce nouveau projet de Facebook était loin d'avoir des visées uniquement altruistes. « Avec l'augmentation des accès à Internet, il y a aussi une augmentation des membres Facebook [...] Cela crée un nouvel espace de publicité et cela pourrait augmenter massivement ses revenus », a expliqué M. Little.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Les dix commandements de Facebook