NOUVELLES
27/03/2014 02:27 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Washington suspend ses exportations de biens et services de défense à Moscou

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi la suspension d'exportations vers la Russie de biens et de services en matière de défense, en représailles au rattachement de la Crimée à la Russie.

"Le département d'Etat a suspendu la délivrance de permis qui autoriseraient l'exportation d'articles et de services de défense vers la Russie", a déclaré la porte-parole adjointe du ministère américain, Marie Harf.

Ce gel est entré en vigueur le 24 mars et "se poursuivra jusqu'à nouvel ordre", a dit Mme Harf, sans préciser ce qu'étaient ces "articles de défense" et quel marché cela représentait.

Pour punir la Russie d'avoir absorbé la Crimée, les Etats-Unis ont pris une série de sanctions, notamment des interdictions de visas et des gels d'avoirs contre des responsables russes.

"Nous avons pris des mesures pour répondre. C'est juste la dernière" réponse à Moscou, a martelé la porte-parole.

Plus tôt cette semaine, le Bureau de l'industrie et de la Sécurité (BIS) qui dépend du ministère du Commerce avait annoncé qu'il ne délivrait plus d'autorisations de ventes de biens et technologies à double usage, c'est-à-dire civil et militaire, vers la Russie.

"Depuis le 1er mars 2014, le BIS a suspendu la délivrance de licences d'exportations ou de réexportations de produits vers la Russie jusqu'à nouvel ordre", selon le BIS sur son site internet.

Les biens à double usage sont des produits ou des technologies qui peuvent être utilisés à des fins civiles ou militaires comme par exemple des équipements pour les policiers ou militaires, des produits chimiques ou encore du matériel informatique.

Le département du Commerce américain régule une part importante des exportations du pays. L'année dernière le BIS a approuvé des exportations vers la Russie pour un montant d'1,5 milliard de dollars, soit trois fois plus qu'en 2012.

pmh-nr/jca/gde

PLUS:hp