NOUVELLES
27/03/2014 11:37 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Quand Platini parle

Le gratin du soccer européen est réuni à Astana, au Kazakhstan, pour son congrès. Et le président de l'UEFA Michel Platini a fait passer ses messages devant le président de la FIFA, Joseph Blatter.

« Une seule personne peut battre Blatter », a lancé Platini, qui pourrait briguer la présidence de la FIFA, mais rien n'est encore certain. Il pourrait aussi se présenter pour un nouveau mandat à la tête de l'UEFA.

Les élections des deux organisations auront lieu en 2015. Platini a dit vouloir attendre après l'été pour prendre une décision.

Par ailleurs, Platini a demandé a Blatter d'avoir le « courage politique » de s'attaquer au problème « de la propriété des joueurs par des tiers ».

« Aujourd'hui, les joueurs n'appartiennent certes plus à leurs clubs, mais c'est pire: ils appartiennent de plus en plus souvent à des sociétés opaques basées dans des paradis fiscaux et contrôlées par on ne sait quel agent ou fonds d'investissement, a expliqué Platini. Certains joueurs ne sont tout simplement plus maîtres de leur carrière sportive et sont transférés chaque année pour enrichir ces inconnus avides de l'argent du football ».

« C'est un problème global et c'est au niveau mondial que cela devrait être réglementé », a lancé Platini. À un moment, il faut savoir arrêter de se cacher derrière les commissions, les sous-commissions, les études de groupes d'experts et les rapports d'universitaires. »

Il a ajouté que si la FIFA n'agissait pas, l'UEFA le ferait.

D'une nouvelle ligue aux matchs truqués

Platini et ses collègues se sont, entre autres, attaqués à la création d'une nouvelle ligue et aux matchs truqués.

La Ligue des nations va remplacer, pour la période de 2018 à 2022, la majorité des matchs amicaux entre les sélections européennes.

Des détails restent à régler, mais les grands principes ont été décidés. Avec cette ligue, les sélections pourront avoir une chance de plus de se qualifier pour l'Euro 2020.

L'UEFA a aussi adopté, à l'unanimité, une résolution contre les matchs truqués. De lourdes sanctions, uniformes, et la tolérance zéro seront de mise.

PLUS:rc