NOUVELLES
27/03/2014 12:09 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Obama "très ému" par les propos du pape sur les inégalités

Le président américain Barack Obama s'est dit "très ému" par le point de vue que lui a exposé le pape François sur les inégalités, lors de leur première rencontre jeudi au Vatican.

"J'ai été très ému par ses considérations sur l'importance pour tous d'aborder les problèmes du monde selon une perspective morale, pas simplement en pensant selon notre propre intérêt étroit", a déclaré Barack Obama, lors d'une conférence commune avec le Premier ministre Matteo Renzi.

Le président américain a souligné avoir été "ému par sa compassion, son message d'inclusion". "Je suis heureux d'avoir eu l'occasion de parler avec lui de notre responsabilité à tous à l'égard des pauvres, des exclus, des oubliés", a ajouté M. Obama.

Soulignant que les "inégalités continuent d'augmenter", le président américain a remercié le pape pour sa dénonciation régulière "des dangers du cynisme, de l'indifférence".

Ils se sont trouvés d'accord, selon le président Obama, pour souligner la nécessité en politique de "l'empathie, la capacité à se mettre à la place de l'autre même quand il ne parle pas comme nous, qui n'a pas le même aspect, ne partage pas notre philosophie de vie".

"Ma foi chrétienne me mène à croire que je dois traiter le prochain comme je veux être traité", a expliqué M. Obama.

Les deux hommes ont aussi parlé "des défis des conflits, et combien la paix dans le monde peut être illusoire", a expliqué M. Obama, soulignant qu'ont été abordés le conflit israélo-palestinien, la situation en Libye, le Liban, la Syrie et de la persécution des chrétiens.

"J'ai rappelé que nous devons protéger les intérêts des minorités dans le monde entier", a indiqué M. Obama.

tq-fka/jlv/rhl

PLUS:hp