NOUVELLES
27/03/2014 01:17 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Menace de grève : Jean Gagnon assuré de l'appui des syndiqués

Les cols blancs de la Ville de Québec endossent la stratégie de leur exécutif syndical dans le conflit qui les oppose à l'administration Labeaume. Leur président Jean Gagnon a été réélu pour un cinquième mandat, sans opposition, lors d'une assemblée générale mercredi soir.

Selon lui, le Syndicat des fonctionnaires municipaux de la Ville de Québec (SFMQ) lance ainsi un message clair à la Ville de Québec.

Jean Gagnon ajoute que les cols blancs, qui ont voté à 88 % pour une grève à l'été, ne sont pas difficile à mobiliser. « On a juste à regarder ce que la Ville offre et à partir du moment où ils ont compris ça, c'est clair qu'ils sont pour la stratégie », a-t-il affirmé.

Le président du SFMQ voit dans sa réélection un vote de confiance envers lui et son conseil syndical. Il soutient que le bras de fer avec l'administration Labeaume dure depuis trop longtemps parce qu'habituellement, « c'est très difficile à obtenir, un vote de grève des cols blancs de la Ville de Québec ».

Le syndicat a été convoqué par la conciliatrice mardi prochain. Cette rencontre est jugée ultime par l'exécutif syndical.

Les quelque 1800 cols blancs de la Ville de Québec sont sans convention collective depuis maintenant 39 mois.

PLUS:rc