DIVERTISSEMENT
26/03/2014 11:44 EDT | Actualisé 27/05/2014 05:12 EDT

Musée Pointe-à-Callière: exposition exceptionnelle sur la Grèce antique

Ministère de la Culture de la Grèce

MONTRÉAL - La plus grande exposition sur la Grèce antique jamais présentée en Amérique du Nord sera offerte en primeur au musée Pointe-à-Callière, dans le Vieux-Montréal, à compter du mois de décembre prochain. Gatineau l'accueillera ensuite.

Pas moins de 22 musées de la Grèce ont uni leurs efforts pour rassembler ces 500 oeuvres qui seront présentées dans le cadre de cette exposition, intitulée «Les Grecs, d'Agamemnon à Alexandre le Grand».

Bon nombre d'artefacts en or, en bronze, en marbre et en ivoire n'ont jamais été exposés à l'extérieur de la Grèce, a souligné mercredi l'ambassadeur de Grèce au Canada, Eleftherios Anghelopoulos, qui participait à une conférence de presse des musées montréalais et gatinois pour annoncer l'exposition.

La directrice générale du musée de Pointe-à-Callière, Francine Lelièvre, attend «sûrement 200 000 visiteurs». Elle note que l'exposition, qui se tiendra du 12 décembre prochain au 26 avril 2015, sera pourtant présentée «en basse saison» pour ce type d'attraction touristique.

Pour ce musée du Vieux-Montréal, il s'agit de la plus grande exposition depuis son inauguration en 1992, a signalé Mme Lelièvre.

Montréal accueillera en primeur cette exposition sur 5000 ans de culture grecque, puis elle se déplacera au Musée canadien de l'histoire, à Gatineau, du 5 juin au 12 octobre 2015, puis au Field Museum à Chicago et au National Geographic Museum à Washington. Les musées nord-américains ont même dû former un consortium pour réussir à attirer une exposition d'une telle envergure.

La période couverte par l'exposition ira de l'an 6000 avant notre ère jusqu'à 323 avant notre ère, soit l'époque d'Alexandre le Grand. Des épisodes marquants de l'Humanité seront soulignés, comme le siège de Troie, les conquêtes d'Alexandre le Grand, la naissance de la démocratie, de la philosophie, du théâtre et des arts.

Le célèbre portrait d'Alexandre le Grand fera partie de l'exposition, de même que des masques funéraires de Mycènes, des casques de guerriers et la parure de la reine Meda.

Jean-Marc Blais, directeur général du Musée canadien de l'histoire, a donné une idée de toute la logistique qui devra être déployée pour cette rare exposition.

Puisque les oeuvres proviennent de 22 musées différents en Grèce, d'abord, «toutes les collections seront rassemblées au musée national d'archéologie à Athènes, quelque part cet automne, et c'est le musée d'Athènes qui aura le mandat d'encaisser les objets. Donc, le lieu de départ sera Athènes, en direction de Montréal. Et comme c'est une grande collection qui nous vient, elle sera envoyée en trois voyages séparément pour assurer une plus grande sécurité au niveau des assurances, etc.» a expliqué M. Blais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Grèce: des opportunités pour les collectionneurs d’Art