POLITIQUE
26/03/2014 12:17 EDT

L'envoi de milliers de pamphlets financés par les électeurs serait réglementaire, selon le NPD

David Cooper via Getty Images
NDP leadership candidate Thomas Mulcair meets Star editorial board February 10, 2012 (Photo by David Cooper/Toronto Star via Getty Images)

Le Nouveau parti démocratique (NPD) défend son choix d'utiliser l'argent des contribuables pour financer l'envoi en masse de courrier à des centaines de milliers de foyers avant trois élections partielles ayant eu lieu l'année dernière.

Le chef du parti, Thomas Mulcair, a déclaré mardi que son parti avait suivi les règles établies par Élections Canada en envoyant des pamphlets à quelque 388 000 foyers dans l'arrondissement montréalais de Bourassa, à Provencher, au Manitoba, et à Toronto.

«Nous avons le droit de contacter les électeurs. Nous avons le droit de leur envoyer ce que nous voulons du moment que ce n'est pas pendant les élections, et c'est exactement ce que nous avons fait. Nous avons envoyé ces courriers en-dehors de la campagne électorale. Nous avons respecté les règles», a-t-il déclaré.

Mais le député du Bloc Québécois Jean-François Fortin a indiqué au Huffington Post Canada que les pamphlets de Thomas Mulcair dans Bourassa faisaient tous référence à l'élection à venir.

«Donc [Mulcair] se contredit clairement», a-t-il déclaré.

Dans une lettre datant du lundi 24 mars, Andrew Scheer, qui siège à la Chambre des Communes, a indiqué que le Bureau de régie interne, comité gérant la Chambre, se penchait en ce moment sur l'envoi par le NPD de courriers dans des régions où le parti n'a aucun siège. Une démarche motivée par les plaintes du Bloc Québécois.

Selon des informations recueillies par le Huffington Post Canada, le NPD aurait envoyé deux millions de messages partisans dans 26 circonscriptions à travers le pays, en utilisant le privilège offert aux députés d'envois postaux gratuits.

Le parti conservateur, libéral et le NPD s'étaient vus attribuer chacun un budget de 270 775$ dans chaque campagne électorale. Avec des courriers à $0,65 chacun, le total dépasserait de beaucoup la somme autorisée.

Le Bureau de régie interne étudiera le sujet la semaine prochaine.

INOLTRE SU HUFFPOST

THOMAS MULCAIR