NOUVELLES
26/03/2014 12:37 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

GE et Safran vont faire assembler leur futur moteur d'avion aux Etats-Unis

Le conglomérat américain General Electric a annoncé mercredi qu'il allait faire assembler aux Etats-Unis son futur moteur d'avion LEAP, produit en partenariat avec le français Safran.

Le moteur LEAP, qui équipera les nouveaux mono-couloirs d'Airbus A320 Neo et de Boeing 737 Max, fera appel à des technologies de matériaux composites.

GE Aviation, la filiale aéronautique du groupe, va faire construire une usine dans les environs de Lafayette (Indiana, nord) pour un investissement de 100 millions de dollars, selon un communiqué.

Cette nouvelle usine, qui va créer 200 emplois d'ici 2020, va assembler des pièces du LEAP, qui doit consommer 15% de carburant de moins que son prédécesseur, le CFM56, le moteur le plus vendu au monde, grâce aux matériaux composites. Il est aussi censé être 50% moins bruyant.

Le LEAP, lancé en 2008, a déjà été vendu à plus de 6.000 exemplaires, deux ans avant son entrée en service en 2016, selon GE.

Pour sa production, GE et Safran (via la Snecma) sont partenaires au sein d'une coentreprise détenue à parts égales, CFM International, créée dans les années 70.

lo/sl/bdx

SAFRAN

GENERAL ELECTRIC

BOEING

PLUS:hp