NOUVELLES
26/03/2014 04:27 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Afrique du sud: l'armée en "déclin" (rapport parlementaire)

L'armée sud-africaine est "dans une situation critique de déclin" en raison d'un manque de financement chronique, et les capacités du pays à participer aux opérations de maintien de la paix sont menacées, indique mercredi un rapport parlementaire.

"Les forces de notre Défense sont en situation critique de déclin", selon une étude menée par une commission parlementaire, publié sur le site internet de l'Assemblée.

Conséquence des restrictions budgétaires, l'armée "n'est plus en mesure de mener des opérations de combat majeures, non plus que d'assurer complètement les déploiements de soldats nécessaires à la protection des frontières sud-africaines en temps voulu", prévient l'étude.

L'armée sud-africaine trouve également "de plus en plus difficile d'assurer le déploiement de ses soldats dans les différentes missions de paix dans le continent".

En tant que nation militaire d'envergure, l'Afrique du sud a déployé des troupes dans des opérations de maintien de la paix en République démocratique du Congo et dans le Darfour, au Soudan. Il en avait auparavant au Burundi.

Sa marine a également récemment commencé à patrouiller au large du Mozambique voisin pour prévenir des attaques de pirates.

Dressant un sombre tableau de la Défense du pays le plus prospère du continent, le rapport dit qu'il pourrait falloir dix ans pour que l'armée se reconstitue.

Les forces aériennes sud-africaines sans doute parmi les mieux équipées du continent, demeurent "sous-financées de façon critique", dit le rapport. La marine est sous "une sévère pression", et les stocks de munitions "en voie d'épuisement".

L'armée, qui compte 97.000 soldats, "subit une perte alarmante" de personnel qualifié.

"Même avec une intervention immédiate, cela devrait prendre au moins cinq ans pour enrayer le déclin et encore cinq ans pour développer des capacités de défense limitées et soutenues", ajoute l'étude.

sn/ec/jmc/de

PLUS:hp