NOUVELLES
25/03/2014 01:09 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

Italie - Décès de Morosini: trois médecins devant la justice

Trois médecins seront jugés pour homicide par négligence après le décès au cours d'un match du footballeur de Livourne Piermario Morosini, le 14 avril 2011, a annoncé mardi le tribunal de Pescara (centre-est).

Le procès, fixé au 1er décembre, concerne les médecins du club de Pescara, Ernesto Sabatini, du club de Livourne (centre-ouest) Manlio Porcellini, et de celui des services d'urgence à Pescara (centre-est), Vito Molfese.

Selon une commission d'experts entendus dans le cadre de l'enquête, l'utilisation du défibrillateur semi-automatique présent au stade ce jour-là aurait pu augmenter les chances de sauver la vie du footballeur.

Morosini s'était écroulé sur le terrain lors d'un Pescara-Livourne de Serie B (2e division italienne) le 14 avril dernier. Sa mort avait choqué l'Italie et entraîné la suspension de tous les championnats de football ce week-end-là en signe de deuil.

Morosini avait une "cardiomyopathie arithmogénique", selon le rapport de 250 pages rédigé par le professeur Cristian D'Ovidio. Cette maladie génétique rare, qui transforme progressivement les cellules musculaires du coeur en graisse, est difficile à détecter.

Après le malaise fatal de Morosini, des médias avaient pointé du doigt les secours qui n'avaient pas utilisé de défibrillateur au motif que le coeur ne donnait aucun signe d'activité. L'ambulance avait en outre été retardée par une voiture de vigiles garée devant l'entrée des secours.

eba/fbx

PLUS:hp