NOUVELLES

Irak: démission de la commission électorale à un mois du scrutin

25/03/2014 10:02 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

L'ensemble des membres de la commission électorale irakienne ont présenté leur démission pour protester contre des ingérences politiques et judiciaires, à près d'un mois des élections générales, ont indiqué mardi des responsables.

Les neuf membres démissionnaires ont voulu protester en particulier contre des décisions de la justice d'interdire à des candidats de participer aux élections du 30 avril dans le pays, en proie à une crise politique et à des violences meurtrières incessantes depuis plus d'un an, selon les responsables.

"Nous avons présenté notre démission en raison d'ingérences", a indiqué à l'AFP l'un des membres de la commission en précisant que la démission collective avait été remise au Parlement.

Un proche d'un autre membre a confirmé cette mesure.

Une source diplomatique a expliqué que cette démission a été motivée par "des ingérences politiques et de la justice".

"Ils sont frustrés à la suite de décisions d'un comité de juges qui ont exclu plusieurs candidats alors que la commission n'avait écarté aucun d'eux", a-t-elle ajouté. Ce comité est nommé par la justice.

Un autre membre de la commission a affirmé que la démission "avait été aussi motivée par les ingérences du Parlement qui a pris des décisions qui ne peuvent être appliquées", sans préciser lesquelles.

La démission doit être approuvée par le Parlement, selon la source diplomatique.

sf-psr/tp/sw

PLUS:hp