NOUVELLES

Genia : conquérir le monde par le jeu

25/03/2014 06:58 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

La compagnie Genia de Québec veut conquérir le marché international via le web. Pour y arriver, elle mise sur Brain Storm

Brain Storm est le premier d'une série de jeux qui devrait voir le jour au cours des prochaines années. Le fondateur de Genia, Martin Ouellet, mise sur le savoir et l'intelligence pour séduire un marché propulsé par les connaissances.

« Le premier jeu qu'on fait est un jeu de culture générale, comme un jeu de société, mais au lieu d'être huit autour de la table comme à l'époque, on est 2500 », dit-il.

Imaginez une catastrophe où l'ensemble des connaissances humaines disparaît. Un groupe de joueurs, dont vous faites partie, tente de reconquérir le savoir universel en répondant à des questions sur des sujets comme l'histoire, les mathématiques ou encore la géographie.

Jusqu'à maintenant, la version en ligne et qui est en rodage a déjà attiré 50 000 utilisateurs qui proviennent des États-Unis, de l'Angleterre et de la Russie.

Déjà remarquée par les grands de l'industrie, la compagnie Genia a été invitée la semaine dernière au Game Connection de San Francisco.

« Ça s'est super bien passé. On a été choisi finaliste et ça nous a permis de rencontrer de grands éditeurs qui sont déjà prêts à nous publier en Europe et même en Russie par exemple », dit-il.

Martin Ouellet a été autrefois propriétaire de Taléo, dont la vente au prix de près de 2 milliards de dollars a été l'une des plus grosses transactions financières des dernières années au Québec. Il croit maintenant que le marchéde l'internet pour mesurer ses connaissances est très prometteur.

PLUS:rc