NOUVELLES
25/03/2014 12:34 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

Catrine Lavallée surprend en raflant le titre mondial junior des sauts

MONTRÉAL - Catrine Lavallée a créé la surprise en remportant l'épreuve féminine des sauts à l'occasion de la première journée des Championnats du monde juniors de ski acrobatique, mardi, à Chiesa in Valmalenco en Italie. Et elle a surtout montré qu'elle a du cran.

Une journée après avoir réussi un double saut périlleux arrière en position tendue pour la première fois sur neige à l'entraînement, et quelques heures après avoir chuté en tentant le même saut pendant l'échauffement, Lavallée l'a réussi quand ça compte pour assurer sa place en finale. Puis, elle a récidivé lors de la manche ultime, à la quasi perfection d'ailleurs, et elle a ainsi devancé deux Russes sur le podium.

La Montréalaise de 18 ans a récolté 74,48 points en route vers le titre mondial. Alexandra Orlova a fini deuxième avec 68,15 points et Liubov Nikitina, troisième avec 63,96 points.

«C'est un saut qui est vraiment difficile parce que les athlètes n'ont pas le temps de bien voir pendant ce saut-là, a dit Nicolas Fontaine, le directeur du programme canadien de développement dans la discipline des sauts pour Ski acrobatique Canada. En super-finale, elle l'a réussi et elle a reçu des notes parfaites pour son atterrissage.»

Réussir un tel saut représente une étape cruciale et difficile à franchir pour un athlète en développement, a noté Fontaine. Celui-ci a louangé le travail de Caroline Franc, l'entraîneuse de Lavallée, à ce titre.

«C'est beaucoup de travail parce qu'il faut trouver la bonne vitesse, a expliqué Fontaine. Et il ventait beaucoup aujourd'hui, les conditions étaient difficiles. Elle a pu trouver la vitesse parfaite.»

Lavallée n'avait décroché qu'une victoire sur le circuit Nor-Am jusqu'ici au cours de sa carrière, en février 2013. Encore cet hiver, le personnel d'entraîneurs s'est contenté pendant de longs mois de continuer à travailler sur sa technique de base. C'est seulement il y a trois semaines qu'on lui a permis de commencer à tenter des doubles sauts périlleux.

«Les athlètes de la nouvelle génération, on ne les laisse pas faire des sauts trop difficiles avant qu'ils n'atteignent un certain niveau. Catrine avait atteint ce niveau depuis trois semaines», a indiqué Fontaine.

Que Lavallée ait réussi plusieurs fois le double saut périlleux arrière en position tendue, depuis deux jours, relève toutefois de l'exploit.

«Quand on commence un nouveau saut, c'est toujours en montagnes russes, on en fait un bon puis un moins bon, a souligné Fontaine. Parfois, c'est difficile pour la confiance. Mais Catrine est forte mentalement et elle a été capable de sortir un bon saut au bon moment.»

Fontaine, qui a été couronné champion mondial des sauts en 1997, sait ce qu'un tel titre représente pour la confiance d'un athlète.

«C'est un titre que tu gardes pour le reste de ta vie, a souligné l'ancien athlète. C'est sûr que c'est super motivant pour Catrine en vue de la prochaine période d'entraînement estival. Entre les âges de 16 et 18 ans, tu as ton cercle d'amis, alors ce n'est pas toujours facile de faire des sacrifices. Mais un titre comme ça, ca rend les choses plus claires, ça permet à une athlète de se dire, 'c'est ça que je veux faire, je veux aller aux Jeux olympiques'. D'après moi, ça va être un tonique pour sa motivation.»

D'après Fontaine, Lavallée devrait se retrouver sur le circuit de la Coupe du monde à l'hiver 2015-16. Et si tout va bien, elle pourrait participer à ses premiers Jeux olympiques dès 2018.

Les Mondiaux juniors de ski acrobatique se poursuivront en Italie jusqu'au 6 avril.

PLUS:pc