NOUVELLES

Troupes russes à la frontière ukrainienne: la Maison Blanche "très inquiète"

24/03/2014 11:19 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

La Maison Blanche est "très inquiète" des risques d'escalade créés par la présence de troupes russes à la frontière ukrainienne, a affirmé lundi un proche collaborateur du président américain Barack Obama.

"Nous sommes très inquiets de l'escalade potentielle dans l'Est et le Sud de l'Ukraine" à cause de la présence de ces soldats, que Washington "observe de très près", a déclaré le conseiller adjoint à la sécurité nationale de M. Obama, Ben Rhodes, lors d'un point de presse à La Haye en marge d'un sommet sur la sécurité nucléaire.

"Nous pensons que la Russie à énormément à perdre" d'une escalade militaire, a ajouté M. Rhodes, en évoquant de nouvelles sanctions économiques contre Moscou dans ce cas.

Dimanche, la Russie avait démenti avoir massé des troupes à la frontière avec l'Ukraine, après que le secrétaire du conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien Andriï Paroubiï eut déclaré que les troupes russes étaient prêtes à attaquer l'Ukraine "à tout moment".

De son côté, un responsable militaire américain a affirmé à l'AFP à Washington que la présence militaire russe à la frontière orientale de l'Ukraine continuait à croître.

"Leur nombre continue à augmenter. Ils sont toujours en état d'alerte", a déclaré ce responsable sous couvert d'anonymat, tout en remarquant qu'il n'y avait pas d'indices d'une invasion "imminente" de l'est de l'Ukraine.

"Mais s'ils (les Russes) décident de bouger, cela ne prendrait pas beaucoup de temps", selon lui.

Des responsables militaires américains ont estimé à 20.000 le nombre de soldats déployés par la Russie le long de la frontière, avec des véhicules de transports terrestres et aériens, ainsi que des avions de combat.

tq-ddl/jri/fw

PLUS:hp