NOUVELLES

Thaïlande: au moins 30 morts dans un accident d'autocar

24/03/2014 11:56 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Au moins 30 personnes ont été tuées et plus de 20 blessées lorsque leur autocar est tombé dans un ravin dans le nord de la Thaïlande lundi soir, ont indiqué les autorités mardi.

"Le dernier bilan de l'accident est de 30 morts, neuf hommes et 21 femmes", et 22 blessés, a précisé mardi à l'AFP Suriya Prasartbandid, le gouverneur de la province de Tak, frontalière de la Birmanie, où s'est produit l'accident vers 20H40 heure locale (13H40 GMT).

Le précédent bilan était de 27 morts.

"Les freins ont lâché alors que l'autocar descendait une colline", a indiqué le capitaine Sittichai Panyasong, de la police du district de Mae Tho.

"Le bus a percuté une barrière de béton sur le côté, avant d'aller s'écraser 150 mètres plus bas", a-t-il ajouté, précisant qu'un enfant avait été blessé.

"J'ai demandé au chauffeur du bus, qui a été légèrement blessé, il a dit que les freins hydrauliques ne marchaient plus", a renchéri le gouverneur, précisant que le véhicule emmenait des employés d'une municipalité locale pour un voyage au Laos.

"Le bus a été totalement détruit", a-t-il ajouté, précisant que 300 accidents avaient eu lieu sur cette même route l'an dernier.

Les accidents de la route sont très fréquents en Thaïlande, qui a l'un des taux les plus élevés au monde en terme de morts sur la route.

Un récent rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) évoquait un chiffre de 38,1 morts sur les routes pour 100.000 habitants en Thaïlande, contre une moyenne de 18,5 dans toute l'Asie du sud-est.

Fin février, au moins quinze personnes, dont treize enfants partant en voyage scolaire, avaient été tuées dans un accident impliquant un car et un poids-lourd dans l'est du pays.

Au moins 29 personnes avaient été tuées en décembre lorsque leur car était sorti de la route et tombé dans un ravin dans le nord du pays. En octobre, au moins vingt autres personnes étaient mortes dans un autre accident de car.

Les autocaristes sont obligés d'installer des ceintures de sécurité dans leurs véhicules, mais les passagers ne sont pas obligés par la loi de s'en servir.

apv-ask-abd/dth/emb

PLUS:hp