NOUVELLES

Sony promeut les formats "high-res audio" pour s'échapper par le haut

24/03/2014 01:46 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

Le géant de l'électronique japonais Sony ne jure plus que par la "high-resolution audio", un saut technique vers le haut pour la musique à télécharger qui laisse loin derrière le fameux MP3, selon les spécialistes du groupe.

Question: Qu'est-ce que la "high-resolution audio" ?

Réponse: "Les formats dits high-resolution audio (ou high-res audio) reposent sur un échantillonnage numérique plus précis du son (96 ou 192 kHz notamment), sur une échelle de niveaux plus fine (24 bits) et avec une compression moins destructrice que le MP3. Il s'agit par exemple des formats de fichiers non compressés (DSD, utilisé pour les Super Audio CD, ou WAV), ou bien compressés mais sans pertes (FLAC et ALAC)", explique Nahohiro Uriya, un responsable des projets audio de Sony.

Q: Quelle est la principale différence technique qui permet de gagner sensiblement en qualité?

R: "La compression pour le format MP3 revient à couper une partie des données, donc à dégrader la qualité pour obtenir un fichier de taille raisonnable. Les formats dits high-res (comme ALAC et FLAC) consistent à réduire la taille des fichiers non pas comme si on les coupait mais comme si on les pliait pour les faire entrer dans les tuyaux d'internet. A l'arrivée, on déplie et le message est parfaitement restitué. Un fichier FLAC est cependant 10 à 15 fois plus lourd qu'un MP3 d'assez bonne qualité", indique M. Uriya.

Q: Pourquoi ces formats arrivent-ils seulement maintenant sur le marché?

R: "L'environnement est prêt pour la haute-résolution audio: les réseaux sont adaptés à des gros volumes de données à télécharger, les supports de stockage de grande capacité (disques durs, cartes mémoires) sont disponibles et abordables, les composants électroniques pour les lecteurs, les casques ou les enceintes sont plus performants et moins coûteux", précise Masanori Sugiyama, développeur de systèmes audio de salon chez Sony.

Q: Tous les enregistrements antérieurs peuvent-ils être proposés en vraie haute-résolution audio ?

R: "Non. Ceux enregistrés en analogique ou dans une qualité numérique égale ou supérieure au niveau high-res le peuvent, mais pas ceux dont les masters (originaux de studio) sont en qualité inférieure. Or, certains disques des années 80 n'ont été enregistrés qu'en qualité dite CD, soit une fréquence d'échantillonnage limitée à 44,7 kHz sur 16 bits, ce qui est très dommage", déplore M. Sugiyama.

Toutefois, les lecteurs high-res (comme le Walkman NW-ZX1 ou des systèmes hi-fi de salon compatibles high-res et appareils spécifiques d'autres fabricants) sont dotés d'un ensemble d'algorithmes de traitement qui permettent de relever le niveau d'un enregistrement de qualité inférieure. "Le meilleur ajustement pour chaque morceau peut se faire automatiquement grâce à ce type de technologies pré-installées", précise son collègue Kojiro Yakata.

kap/jlh/emb

SONY

PLUS:hp