NOUVELLES

Mexique: plainte contre deux ex-ministres pour la fausse annonce de la mort d'un capo

24/03/2014 04:36 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Six députés de gauche ont présenté lundi une plainte pénale contre deux ministres du précédent gouvernement mexicain pour l'annonce erronnée en 2010 de la mort d'un chef de narcotrafiquants, abattu en réalité il y a quinze jours par les forces de sécurité.

Ces plaintes concernent Genaro Garcia Luna, ex-ministre de la sécurité publique et Alejandro Poiré, ex-ministre de l'Intérieur du président Felipe Calderon (2006-2012).

Poiré avait annoncé publiquement la mort du "capo" Nazario Moreno, alias "El Chayo", le 10 décembre 2010, alors qu'il était secrétaire du Conseil de sécurité. Il devait être nommé ministre de l'Intérieur en novembre 2011.

Les deux hommes sont accusés par les député des délits "d'obstacle à la justice, association de fonctionnaires publics et surtout pour avoir émis des informations fausses, tant aux autorités (...) qu'au public", a dit à la presse Fernando Zarate, un des six députés auteurs de la plainte, membres du Parti de la révolution démocratique (PRD), principal parti de gauche au Mexique.

Poiré avait annoncé en 2010 que Nazario Moreno avait été tué lors d'affrontements entre la police fédérale et des narcotrafiquants dans l'Etat du Michoacan, une région de l'ouest du Mexique en proie à la violence.

Après des mois de rumeurs sur le fait que Moreno était encore vivant, le gouvernement du président Enrique Peña Nieto a annoncé le 9 mars que des militaires avaient abattu "El Chayo", identifié sans doute possible grâce à ses empreintes digitales.

Selon les députés, Poiré avait fait son annonce "sans qu'existent les éléments d'analyse et les examens correspondants" et sans que Garcia Luna, qui avait la police fédérale sous son autorité, "ne démente la fausse information".

Poiré devait reconnaître après la constatation de la mort de Nazario Moreno que l'annonce prématurée de 2010 était basée sur "les éléments d'informations à disposition" à l'époque et que ceux-ci "n'avaient pas été suffisamment précis".

"El Chayo" avait été le fondateur du cartel de La Familia, un grand exportateur de drogues synthétiques vers les États-Unis, avant de diriger le groupe criminel actuellement dominant au Michoacan, les Chevaliers Templiers.

yo-gbv/jcb/ai

PLUS:hp