NOUVELLES

Le G7 sur la crise ukrainienne a débuté à La Haye (AFP)

24/03/2014 01:50 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Les dirigeants du G7, réunis à la demande de Barack Obama, ont entamé lundi en fin d'après-midi une réunion consacrée à la crise ukrainienne après le rattachement de la Crimée par la Russie, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'exclusion de Moscou du club fermé des pays les plus riches, le G8, devrait être évoquée lors de cette réunion, alors que la Russie achevait lundi de prendre le contrôle militaire de la péninsule de Crimée, Kiev ayant décidé d'en retirer ses troupes.

Les sept dirigeants de l'Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de la France, de l'Italie, du Japon et du Royaume-Uni, se sont retrouvés à 18H30 (17H30 GMT) au Catshuis, la résidence du Premier ministre néerlandais, élégante bâtisse blanche construite dans un petit bois, au coeur de La Haye.

Ils ont pris place dans une petite salle autour d'une table ronde, en compagnie des représentants de l'Union européenne Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso.

"L'Europe et les Etats-Unis sont unis pour soutenir le gouvernement ukrainien et les Ukrainiens, nous sommes unis pour faire payer un coût à la Russie pour les actions qu'elle a entreprises jusqu'ici", avait expliqué M. Obama lundi matin avant le G7.

Le Premier ministre britannique David Cameron a ensuite déclaré "qu'il n'y aura pas de sommet du G8 cette année en Russie", où il devait se tenir en juin à Sotchi.

La Russie avait été admise en 1998 dans ce qui était alors devenu le G8.

ha-ndy/jri/mbr/rhl

PLUS:hp