NOUVELLES

Egypte: Ashton "extrêmement préoccupée" par la condamnation à mort de 529 pro-Morsi

24/03/2014 04:26 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Le chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, s'est dite lundi "extrêmement préoccupée" par la condamnation à mort en Egypte de 529 partisans du président déchu Mohamed Morsi, rappelant que la peine de mort "ne peut jamais être justifiée".

"C'est avec la plus extrême préoccupation que j'ai appris la condamnation à mort de 529 membres des Frères musulmans" par un tribunal d'al-Minya, au sud du Caire, écrit Mme Ashton dans un communiqué.

"Quelle que soit la gravité des crimes pour lesquels ils ont été condamnés, la peine capitale ne peut jamais être justifiée", a-t-elle ajouté, rappelant que l'Union européenne s'y oppose "en toutes circonstances" car elle est "cruelle et inhumaine, ne constitue pas une dissuasion efficace et représente un déni inacceptable de la dignité et de l'intégrité humaines".

Mme Ashton a appelé les autorités égyptiennes à "faire en sorte, en accord avec les règles internationales, que les accusés se voient offrir sans délai un procès équitable, fondé sur des chefs d'accusation clairs et sur une enquête correcte et indépendante, et qu'ils aient accès et soient en contact avec leurs défenseurs et leurs familles".

"C'est particulièrement important pour la crédibilité de la transition de l'Égypte vers la démocratie", conclut-elle.

Plus de 500 partisans du président déchu Mohamed Morsi ont été condamnés à mort lundi pour des violences commises durant l'été, à l'issue d'un procès expéditif sur fond de répression sanglante des islamistes en Egypte.

Sur les 529 condamnés à la peine capitale dès la seconde audience de ce procès, seuls 153 sont en détention, les autres étant en fuite.

cel/ai

PLUS:hp