VIDEO

Des renforts américains pour traquer Joseph Kony

24/03/2014 07:31 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Des avions, 150 soldats d'élite et une récompense de 5 millions de dollars : Washington entend mettre le paquet dès cette semaine pour traquer Joseph Kony, chef de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), recherché par la Cour pénale internationale et les États-Unis.

Selon le Pentagone, les forces américaines seront déployées en Ouganda en appui aux forces ougandaises qui recherchent Joseph Kony, responsable de la mort de plus de 100 000 personnes ces 25 dernières années, selon l'ONU.

Il serait également responsable du déplacement de plus de 1,3 million de personnes, installées dans le Soudan du Sud et au nord-est de la RDC depuis 2005. Les hommes de Joseph Kony continuent de mener des incursions meurtrières et de perpétrer des abus contre les civils.

L'opération aurait commencé dimanche soir, selon Amanda Dory, assistante au secrétariat de la Défense pour les Affaires africaines.

Une centaine de soldats américains ont déjà été dépêchés sur le terrain depuis 2011 par le président Barack Obama, décidé à mettre la main sur ce chef d'un groupe de rebelles connus pour les pillages, les viols, les mutilations, les meurtres et l'enrôlement forcé d'enfants qu'il utilise comme soldats et esclaves sexuels.

L'ambassadeur des États-Unis pour les crimes de guerre, Stephen J. Rapp, avait déjà qualifié la LRA de « l'un des groupes armés les plus cruels au monde ».

Après avoir été oublié pendant plusieurs années, ce criminel de guerre est revenu sur la scène médiatique notamment après une campagne lancée par Invisible Children. L'organisme avait mis en ligne une vidéo virale dressant son portrait et son utilisation d'enfants soldats.

Elle a été visionnée 32 millions de fois sur YouTube et 12 millions sur Vimeo.

PLUS:rcvideo