DIVERTISSEMENT

Antoine Bertrand, en deuil de sa mère, bouleverse l'assistance des Jutra

24/03/2014 05:47 EDT | Actualisé 24/03/2014 06:14 EDT

Journée d’émotions vives et contradictoires pour Antoine Bertrand, dimanche. En fin de soirée, le comédien a accepté avec beaucoup de grâce le trophée Jutra du Meilleur acteur pour son interprétation de Louis Cyr, dans Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde. Or, quelques heures plus tôt, Antoine avait la douleur d’assister aux funérailles de sa maman, à qui il a rendu un vibrant hommage en recevant son prix.

Le volume des conversations et du bruit ambiant a diminué de plusieurs crans dans la salle de presse du Monument-National lorsqu’Antoine Bertrand est monté sur scène pour aller chercher sa statuette. Les journalistes et les photographes avaient les yeux rivés sur le grand écran installé au bout de la pièce, qui retransmettait le gala. Tous étaient curieux d’entendre son discours de remerciements, puisqu’on sait l’homme toujours pertinent dans ses propos. En gentleman, Antoine a salué avec un bon mot tous les finalistes qui concourraient avec lui dans la catégorie du Meilleur acteur. Il a ensuite parlé avec beaucoup de reconnaissance de l’expérience Louis Cyr, a tendu un coup de chapeau senti à sa conjointe, Catherine-Anne Toupin, et a finalement laissé son cœur s’exprimer pour honorer la mémoire de la première femme de sa vie.

«Louis Cyr tenait sa force de sa mère. Moi aussi!», a-t-il lancé, les yeux vers le ciel, sur le point de fondre en larmes.

Aussitôt, les éloges envers Antoine et son allocution pleine de vérité se sont multipliées sur Twitter. Véronique Cloutier, en s’adressant à quelqu’un sur le réseau social, a informé la communauté virtuelle que son ami avait enterré sa mère l’après-midi même.

« Ma mère, c’est la plus grande»

Arrivé devant les journalistes, le grand gagnant de la soirée était quelque peu remis de ses émotions et a répondu aux questions avec la bonne humeur qu’on lui connaît.

«Ma mère, c’est la plus grande, a-t-il avancé, un tendre sourire aux lèvres. Elle m’a transmis sa force. Sa force de caractère, la force de se battre quand c’est le temps, et de juste laisser aller, quand c’est le temps, aussi. Elle, elle croyait que je remporterais ce prix. Moi, ce soir, je n’y croyais pas, mais elle, oui. Dans son cœur de mère, elle se disait : “C’est sûr que mon gars va gagner”. Je la remercie d’y avoir cru!»

La maman d’Antoine a eu le temps de voir Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde avant de s’éteindre.

«Elle était à la première. On a vu le film plusieurs fois ensemble, et elle était très fière. J’étais content de pouvoir le voir avec elle, avec mon père, mon frère, toute ma famille. Pour mon père aussi, c’était important. Lui aussi est un homme fort, qui nous emmenait au gym et voir des concours d’hommes forts. Quand tu es un gars et que tu rends tes parents fiers, tu peux dire mission accomplie!»

La fierté se lisait également dans les yeux de Catherine-Anne Toupin, l’amoureuse d’Antoine, lorsque le nom de celui-ci a résonné au micro après que furent énumérées les nominations dans la section du Meilleur acteur. Plusieurs ont été touchés de la sincérité avec laquelle le co-animateur des Enfants de la télé a déclaré son affection à sa douce.

«Quand c’est vrai et que ça vient naturellement… C’est facile de trouver les mots pour dire à ma blonde que je l’aime!»

Une série avec Catherine-Anne

Au total, Louis Cyr : l’homme le plus fort du monde a dominé la 16e Soirée des Jutra en récoltant neuf trophées. En plus d’Antoine qui a été récompensé, Guillaume Cyr a reçu le prix du Meilleur acteur de soutien pour son rôle d’Horace Barré. On a aussi souligné le travail des artisans de la direction artistique, de la coiffure, des costumes, du maquillage et du son. Qui plus est, l’œuvre du réalisateur Daniel Roby a raflé le Jutra Billet d’or Cineplex décerné au film ayant obtenu les meilleures recettes au guichet, de même que la distinction ultime, celle du Meilleur film.

«Ce qui me fait le plus plaisir, c’est que Louis Cyr a gagné énormément de prix techniques, ce soir, s’est réjoui Antoine Bertrand. C’est un film excessivement technique, et je suis content que ça ait été reconnu. On a beaucoup parlé des acteurs et du box-office, mais toute la job derrière, moi, j’en étais témoin, parce que j’arrivais le premier et je quittais le dernier. Je suis donc très heureux que ça soit souligné.»

Antoine Bertrand entamera à la fin de l’été le tournage de la nouvelle comédie Boomerang, où il tiendra la vedette avec sa copine, Catherine-Anne, d’après une idée originale de cette dernière. La série sera présentée à TVA, mais on ignore à quel moment précisément.

«C’est le prochain rôle auquel je m’attaque, a joyeusement précisé Antoine. Et j’ai envie de bien le faire. Je ne veux pas décevoir la femme de ma vie!»

D’ici là, on verra Antoine Bertrand dans le film Les maîtres du suspense, de Stéphane Lapointe, qui prendra l’affiche incessamment.

À LIRE AUSSI

INOLTRE SU HUFFPOST

Les gagnants des Jutra 23 mars 2014
«Louis Cyr» Jutra du meilleur film (réactions Twitter)