NOUVELLES

Un prêtre perturbateur du marathon des JO d'Athènes interdit à Londres

23/03/2014 03:12 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

Un prêtre d'origine irlandaise, connu pour avoir perturbé le marathon des JO-2004 à Athènes en ceinturant le coureur qui menait la course, s'est vu retirer son accès au prochain marathon de Londres par peur de récidive.

Neil Horan, 66 ans, avait obtenu un dossard pour la course londonienne grâce à une association caritative, St John's Ambulance, qui ignorait ses précédents coups d'éclat.

L'homme avait été condamné en Grèce à 12 mois de prison avec sursis, quelques jours après avoir ceinturé le Brésilien Vanderlei Cordeiro de Lima, alors en tête du marathon olympique, et qui finira à la 3e place.

Le prêtre, qui avait déjà provoqué un incident lors du Grand Prix de Grande-Bretagne de Silverstone (Formule 1) en 2003, avait affirmé "préparer le jugement dernier".

En apprenant cela, l'association caritative a décidé de faire machine arrière.

"Il a été porté à notre attention que vous avez des antécédents liés à des interruptions d'événements sportifs majeurs et que vous exprimez des positions religieuses extrémistes incompatibles avec les valeurs de St John Ambulance", a écrit un dirigeant de l'association à M. Horan, dans une lettre publiée dans le journal irlandais Sunday Independent.

Tegan Jones explique alors ne "pas avoir d'autre choix" que de retirer le dossard proposé au prêtre, tout en assurant que les 100 livres Sterling (120EUR) de l'inscription lui seront remboursées.

M. Horan s'est déclaré "extrêmement déçu par cette décision", affirmant: "J'ai dit plusieurs fois que je ne le referais jamais".

jdg/jta/sk

PLUS:hp