NOUVELLES

MH370: avions et navires engagés dans les recherches dans le sud de l'océan Indien

23/03/2014 03:20 EDT | Actualisé 22/05/2014 05:12 EDT

D'importants moyens logistiques ont été engagés dans le sud de l'océan Indien pour retrouver des débris provenant peut-être du Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu le 8 mars.

Huit avions, des navires marchands et des bâtiments de guerre dotés de capacités de recherche sous-marine écumaient dimanche un périmètre de 59.000 km2 à environ 2.500 km au sud-ouest de la ville australienne de Perth.

Voici un état des moyens aériens et navals déployés:

AIR

- Un avion espion de longue portée américain P-8A Poseidon. L'appareil est pourvu de caméras et de capteurs électro-optiques à ultra-haute définition, capables de détecter de petits objets affleurant à la surface de l'eau. Dévoilé en novembre au salon aéronautique de Dubai, il dispose d'une autonomie de 7.500 km.

- Un P3 Orion néo-zélandais. Doté de radars sophistiqués, de détecteurs infrarouge, de détecteurs d'anomalie magnétique et de capteurs acoustiques anti-sous-marins.

- Deux P3 Orion australiens et 4 appareils civils embarquant des observateurs volontaires: deux Bombardier Global Express, un Gulfstream 5, un Airbus A319.

- Deux Iliouchine IL-76 chinois sont arrivés à Perth.

- Deux P3 Orion japonais sont en route.

MER

- Le navire de la Marine australienne HMAS Success conçu pour le soutien logistique aux bâtiments de combat. Il est pourvu d'un vaste pont et de grues d'une capacité de levage de deux tonnes.

- Le navire britannique HMS Echo conçu pour venir en soutien d'opérations sous-marines et amphibie.

- Sept bateaux chinois de sauvetage et de combat ont mis le cap sur la zone, ainsi que le brise-glace Xue Long.

- Un navire marchand norvégien, le St Pertersburg, a été relevé de sa mission et ne participe plus aux recherches.

bur/gab/pt

PLUS:hp