NOUVELLES

Manifestations : le Venezuela reconnaît que des policiers ont fait preuve d'abus

23/03/2014 07:02 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - La procureure générale du Venezuela a reconnu que certains membres des forces de sécurité avaient commis des «abus» dans leur traitement des manifestants antigouvernementaux, mais a aussi tenu à dire que la plupart des officiers respectent la loi.

Luisa Ortega a annoncé que les procureurs menaient 60 enquêtes en lien avec des allégations de non-respect des droits de la personne par des membres des forces de sécurité dans la gestion des manifestations, qui ont commencé il y a cinq semaines.

Dimanche, Mme Ortega a précisé que 15 policiers avaient été arrêtés jusqu'à maintenant. Elle a ajouté que ces arrestations démontrent que les autorités ont l'intention de sévir contre tout acte de transgression.

Les manifestations contre l'administration socialiste du président Nicolas Maduro ont été majoritairement pacifiques, mais de petits groupes de militants affrontent fréquemment la police et les troupes membres de la Garde nationale.

Les manifestants dénoncent le haut taux d'inflation, les pénuries de biens essentiels et le taux de crimes violents. M. Maduro a répliqué que les manifestations, soutenues par l'opposition, se voulaient une tentative de coup d'État.

PLUS:pc