NOUVELLES

Le Canada échappe l'or contre la Suisse au Championnat du monde féminin

23/03/2014 02:37 EDT | Actualisé 23/05/2014 05:12 EDT

SAINT-JEAN, N.-B. - Le quatuor canadien mené par Rachel Homan s'est incliné 9-5 face à l'équipe de la Suissesse Binia Feltscher en finale du Championnat du monde de curling féminin, dimanche, et les Canadiennes se sont contentées de l'argent.

Il s'agit d'un deuxième titre mondial en trois ans pour la Suisse.

«Je ne sais pas quoi dire, a déclaré Feltscher. Peut-être que demain je vais pouvoir dire quelque chose. Aujourd'hui, je ne trouve pas les mots.»

Le triomphe de Feltscher suit celui de Mirjam Ott en 2012 à Lethbridge, en Alberta. Feltscher avait gagné l'argent aux Jeux olympiques de Turin en 2006, quand elle faisait partie de l'équipe de Ott.

Le Canada était en avance 5-3 après sept bouts, mais un huitième bout catastrophique a finalement brisé les reins de Homan. La Suisse a marqué trois points et l'équipe de Homan n'a jamais été capable de retrouver son aplomb.

D'autres erreurs au neuvième bout ont forcé Homan à tenter une double sortie montée très difficile sur son dernier lancer. La skip canadienne a échoué et a concédé un vol de trois points aux Suissesses, laissant les spectateurs au Harbour Station sous le choc.

Il s'agit d'une fin de tournoi décevante pour Homan et ses coéquipières Emma Miskew, Alison Kreviazuk et Lisa Weagle, qui avaient compilé un dossier de 11-1 avant la finale.

Homan a laissé tomber sa médaille d'argent sur le tapis de l'aréna avant de rencontrer les journalistes.

«Je suis déçue de ne pas avoir complété le travail, a dit la skip de 24 ans. Nous avons eu une très bonne semaine.

«Nous n'avons pas réussi les coups nécessaire lors de la finale.»

Homan avait raté son dernier coup en demi-finale l'an dernier à Riga, en Lettonie. Elle avait donné un vol et la victoire à l'éventuelle championne, l'Écossaise Eve Muirhead.

Les attentes étaient élevées pour Homan à Saint-Jean. En vertu du talent de son équipe et de son expérience, en plus de l'absence de certaines grosses pointures du curling féminin qui avaient décidé de se reposer après les Jeux de Sotchi, la victoire était certainement à la portée de la main des Canadiennes.

Le quatuor provenant du club de curling d'Ottawa avait été parfait en février à Montréal lors du Championnat canadien. Elles avaient aussi terminé au premier rang lors du tournoi rotation à Saint-Jean avec une fiche de 10-1.

«Nous sommes montées une marche plus haut que l'an dernier, a relativisé Kreviazuk. Une médaille d'argent, c'est une amélioration par rapport au bronze de l'an dernier. Nous avons travaillé très fort cette année. C'est quand même satisfaisant d'avoir obtenu une médaille.

«Quand nous allons regarder nos médailles d'argent demain, nous allons être plus heureuses. Présentement, c'est un peu difficile à avaler. Je suis quand même fière et heureuse. Je sais que je vais l'être demain.»

Leur seule autre défaite cette semaine avait été encaissée face à la Suisse lors du deuxième jour du tournoi.

Avec des montées spectaculaires et des sorties parfaites, elles étaient venues à bout des Suissesses vendredi lors du match entre les deux premières têtes de série à la fin du tournoi rotation, accédant ainsi directement à la finale.

Feltscher avait déjà été skip au Mondial, mais n'avait jamais remporté de médaille. Ses coéquipières Irene Schori, Franziska Kaufmann et Christine Urech en étaient toutes à leur première participation au Championnat du monde. Elles ont fait fi de la pression lors de leur match revanche, dimanche.

La Manitobaine Jennifer Jones a été parfaite aux Jeux de Sotchi le mois dernier et a remporté l'or, mais le Canada n'a pas gagné le Championnat du monde de curling féminin depuis 2008, quand Jones y était parvenue.

Homan et Miskew avaient été les meilleures à leur position au niveau du pourcentage de réussite avant la finale, mais elles ont respectivement maintenu des pourcentages de 61 et 63 pour cent dimanche.

Plus tôt dimanche, Anna Sidorova et ses coéquipières sont devenues les premières russes à mettre la main sur une médaille au Championnat du monde de curling féminin en marquant deux points au 10e bout avant d'en voler un autre en supplémentaire afin de vaincre la Corée du Sud 7-6.

L'Albertain Kevin Koe représentera le Canada au Championnat du monde de curling masculin, qui se déroulera du 29 mars au 6 avril à Pékin, en Chine.

PLUS:pc